Petit Echo n° 1082 – 2017/06

Le Petit Écho de juin/juillet 2017 est disponible au téléchargement.

Suite aux recommandations du 28ème Chapitre Général de la Société des Missionnaires d’Afrique, ce numéro est dédié particulièrement aux « migrants ».
Rarement, les gens migrent par plaisir… Quitter son pays, laisser derrière soi parents, famille, amis, pour se retrouver « étranger » et parfois « indésirable » très loin de son village, de sa patrie, ne se fait pas de gaité de cœur.
Le Pape François, plein de compassion pour cette multitude errante au risque de leur propre vie, a entraîné toute l’Eglise dans un élan prophétique pour que des gestes d’humanité et de fraternité concrets soient posés en faveur de tous ceux qui sont pris dans les incertitudes de la migration. Les Missionnaires d’Afrique sont déjà engagés dans cette thématique à travers le travail de terrain de certains confrères qui ont accepté de partager leur expérience.
Dans ce numéro, et le suivant aussi, nous allons donner beaucoup de place à nos confrères qui nous ont précédé dans la maison du Père. Nous avons pu récupérer quelques notices oubliées de provinces et de nos archives. C’est ce qui explique l’abondance des notices. (Freddy Kyombo)

Notez bien qu’il y a trois manières de lire le Petit Écho. Ou bien, vous attendez que la version papier arrive dans votre communauté, ou alors, vous pouvez lire le Petit Écho en ligne en le téléchargeant à l’aide du lien ci-dessous. N’oubliez pas que nous nous sommes engagés à préserver l’intégrité de la Création. Nous ne vous encourageons pas du tout à imprimer votre propre copie du Petit Écho (l’utitilisation intempestive du papier et des encres sont vraiment des éléments destructeurs de l’environnement). Cependant, si vous avez un bon écran dans votre chambre ou au bureau, vous pouvez très bien le lire à l’écran. Il y a même un troisième moyen de lire le Petit Écho. En effet, dans les quelques prochains jours, la plupart des articles écrits par les confrères ainsi que les notices biographiques de nos confrères décédés seront postés sur le site web, les rendant ainsi faciles à lire, même sur un téléphone portable (smartphone)… à moins que vous ne soyez vraiment au coeur de la brousse sans connexion au réseau 3G ou 4G ! Dans ce cas, vous ne pouvez qu’être philosophes en attendant des jours meilleurs !

Notez que le téléchargement du Petit Echo est réservé aux membres enregistrés, mais la plupart des articles individuels sont à disposition de tous.

Laisser un commentaire