Archives des Missionnaires d’Afrique

Inventaire des ressources électroniques et des archives

La Société des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) a été fondée en 1868 par l’archevêque d’Alger, Mgr Lavigerie.

Dès ses origines, la Société s’est fixé comme objectifs l’évangélisation des populations africaines et la présence de l’Islam dans le monde. Les différents domaines dans lesquels les Pères Blancs ont été actifs depuis leur fondation sont : l’établissement et le développement de nouvelles communautés chrétiennes, la formation des laïcs et du clergé, les œuvres sociales, la lutte pour la justice, le développement rural, le dialogue avec les croyants d’autres religions, en particulier l’Islam. Bien que l’Afrique reste sa vocation première, la Société a également établi des missions en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique latine, au Moyen-Orient, en Asie et en Australie.

Aujourd’hui, les langues officielles de la Société sont le français et l’anglais. Cependant, pendant longtemps, le français a été la langue officielle. Par conséquent, les archives électroniques sont organisées en langue française. Nous vous prions de nous excuser pour tout désagrément.

Les archives des Missionnaires d’Afrique sont privées. Cependant, ce site donne accès à quatre bases de données pour les chercheurs travaillant de bonne foi. La première et la dernière (Inventaire et Chronique & rapports) sont consultables gratuitement. Vous êtes les bienvenus pour les consulter. Mais vous devrez demander un mot de passe temporaire pour la consultation des deuxième et troisième bases de données (Chapitres et Conseils généraux).

Il s’agit de l’inventaire des collections des archives de la Maison générale de Rome (fin 2015). Les archives de la Société des Missionnaires d’Afrique à Rome (I-00165 Roma, via Aurelia 269) sont constituées principalement de correspondance, de rapports, de documents divers et de publications émanant de leur fondateur, le cardinal Lavigerie, du gouvernement général de la Société, de ses provinces et de ses membres. Les Archives actuelles (pendant l’actuel Généralat) sont gérées et conservées par le Secrétariat Général de la Société. 

La Société des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) a été fondée en 1868 par l’archevêque d’Alger, Mgr Lavigerie. Le premier chapitre général (ou réunion des membres de la Société ou de leurs délégués) a eu lieu en 1874, du 11 au 25 octobre. Au début de la Société, un chapitre était convoqué chaque année pour assurer l’organisation de la Société. Le cycle de tenue des chapitres est devenu sexennal à partir de 1894, puis décennal et enfin à nouveau sexennal à partir de 1974.

Cette base de données rassemble les procès-verbaux des réunions du Conseil général de la Société des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) tenues entre 1874 et 1991. La Société des Missionnaires d’Afrique a été fondée en 1868 par l’archevêque d’Alger, Mgr Lavigerie. Dès le début, elle a été dirigée par un Conseil général composé du Supérieur général et de ses quatre assistants. Ce sont les procès-verbaux des réunions de ce Conseil, rédigés par le secrétaire, mois après mois, année après année, qui sont rassemblés ici dans une base de données pour la première fois.

Très tôt, les Supérieurs de la Société ont publié une publication à l’usage des missionnaires dispersés sur les continents afin qu’ils puissent être tenus informés du travail de leurs confrères et de l’évolution de leurs œuvres. Ainsi furent publiées les Chroniques trimestrielles (1879-1909), qui devinrent en fait presque mensuelles à partir de 1903, étant donné l’abondance du matériel à publier. De larges extraits des journaux tenus par les missionnaires dans leurs missions ou lors de leurs voyages, mais aussi des notes historiques, archéologiques, linguistiques ou ethnographiques font de ces Chroniques une source unique pour l’étude de l’Afrique à cette époque. Leur publication a été arrêtée en juin 1909 au profit des Rapports annuels qui étaient publiés depuis 1905.

Les personnes qui souhaitent consulter en personne les archives ou la bibliothèque sont invitées à prendre rendez-vous.

  • L’adresse électronique de l’archiviste (actuellement le père Dominique Arnauld) est la suivante : gmg.archivio@mafr.org
  • L’adresse électronique du bibliothécaire (actuellement le père Jean Lamonde) est la suivante : gmg.biblioteca@mafr.org

À son arrivée, le chercheur doit présenter une pièce d’identité délivrée par son institution universitaire, deux photos d’identité et payer un euro pour obtenir une carte de membre (valable un an). Une autorisation est nécessaire pour photographier les documents avec l’appareil photo numérique du chercheur. Mais nous limitons la photocopie des documents, en raison des effets néfastes de la chaleur sur les documents anciens.

Heures d’ouverture : Les archives et la bibliothèque seront ouvertes du mardi au jeudi, de 9h00 à 12h30 et de 15h00 à 17h30. Normalement, elles n’ouvrent pas en dehors de ces jours-là.

En outre, le service est fermé pendant deux semaines aux alentours de Noël et du jour de l’an. En été, les archives et la bibliothèque sont fermées de la mi-juillet à la mi-septembre.

 

Copyright

Les règles du copyright (protection de la propriété intellectuelle) s’appliquent à tous les éléments disponibles, les données de base, les illustrations, leur enrichissement, les structures de présentation, le moteur de recherche. Aucune copie ne peut en être faite et les éléments ne peuvent en être désassemblés. L’usage des résultats dérivés est soumis aux lois et usages du copyright.