Combattre l’abus sexuel des enfants

Notre confrère, Stéphane Joulain, qui est le délégué à l’Intégrité du Ministère pour la Société, nous annonce la parution de son livre « Combattre l’abus sexuel des enfants. Qui abuse ? Pourquoi ? Comment soigner ? », qui paraîtra aux éditions Desclée de Brouwer le 8 mars prochain. Le livre est  en prévente sur amazon.fr au prix de € 17.90 ou sur le site de laprocure.com. 

Le livre sera sans doute disponible aussi, en temps utile, sur Amazon dans son édition électronique (format Kindle).

Stéphane avait présenté une thèse de Doctorat sur ce sujet à l’Université d’Ottawa, au Canada. C’est, à notre connaissance, le seul livre qui traîte ce sujet dans le monde francophone. À lire absolument.

Formation sur la Protection des mineurs à l’ICMA

« La question des abus sexuels d’enfants dans nos sociétés, mais aussi dans l’Église, est un fléau qui impacte de manière dramatique la vie de milliers d’enfants, mais aussi des familles dans le monde. C’est le souhait de l’ICMA d’équiper ses étudiants en quatrième année de théologie (une année d’approfondissement des acquis théologiques et d’acquisition de compétences indispensables aux nouveaux défis de la pastorale) avec les compétences nécessaires pour développer au sein de leur mission, un environnement sûr pour les enfants et les personnes vulnérables.

Ainsi, du 13 novembre au 24 novembre, l’École de Théologie de l’ICMA est heureuse d’accueillir la présence du P. Stéphane Joulain, Missionnaire d’Afrique, Docteur en Counseling et Spiritualité à l’Université saint Paul d’Ottawa et spécialisé dans les cas d’abus sexuels. Le P. Stéphane Joulain, qui travaille à présent avec le Center for Child Protection (CCP) de l’Université Pontificale Grégorienne (http://childprotection.unigre.it), animera pendant cette période et à l’intention des étudiants en quatrième année de Théologie, une session intitulée « Prévenir l’abus sexuel des mineurs. Bâtir ensemble une Église plus sûre pour tous ». Cette session sera sanctionnée par un « Certificat en Prévention de l’abus sexuel des mineurs » délivré conjointement par le CCP de l’Université Pontificale Grégorienne et l’Institut Catholique Missionnaire d’Abidjan. »

( Propos du site de l’Institut Catholique Missionnaire d’Abidjan )

Protection des mineurs, caps. #1

Série de petites « capsules » vidéo de formation à l’intégrité du Ministère dans les paroisses et les postes de mission des Missionnaires d’Afrique. Cette vidéo est destinée essentiellement aux membres de la Société des Missionnaires d’Afrique.

Cash investigation sur l’abus sexuel de mineurs : et alors?

Il y a quelques années, Cash investigation s’est attaqué à la fabrication de téléphones portables par des mineurs. Les journalistes savaient qu’aussi bien Nokia, Samsung, Microsoft qu’Appel et d‘autres utilisent illégalement des mineurs pour se procurer des métaux stratégiques comme pour monter les smartphones en usine. Comme d’habitude, les personnes en responsabilité, conscientes de cette illégalité mais capables de s’entourer de systèmes de protection, ont fui toute interview et nié l’évidence. Il ne fallait surtout pas réduire le profit des actionnaires pour des questions d’éthique du travail ou de droit des enfants, surtout quand cela se passe à l’étranger. Grâce à la ténacité des journalistes, la démonstration a été faite. Pour nous qui travaillons au cœur de régions profondément contaminées par cet esclavage des enfants dans les pays des Grands Lacs d’Afrique, ce succès a été très apprécié. Certes, en regardant l’émission, nous nous sommes rendus compte des méthodes de ces journalistes. Mais pourquoi les appelle-t-on « journalistes d’investigation » ? …

Lire l’article sur le blog de Bernard Ugeux, M.Afr.

http://www.lavie.fr/blog/bernard-ugeux/cash-investigation-sur-l-abus-sexuel-de-mineurs-et-alors,4854

Session sur l’intégrité du ministère à Abidjan

Pendant la deuxième quinzaine du mois de mars (2017), notre confrère Stéphane Joulain a donné à Abidjan deux sessions et une série de conférences sur les sujets de la Protection des Mineurs et de l’Intégrité du Ministère. Dans le cadre de l’Institut Catholique Missionnaire d’Abidjan (ICMA), il a donné deux sessions d’une semaine, la première à l’intention de l’École Missionnaire d’Action et de Développement (EMAD), et la deuxième pour les étudiants en quatrième année de théologie. Ces deux sessions étaient organisées en lien avec le Centre pour la Protection des Enfants (CCP) de l’Université Grégorienne. Ce furent deux belles expériences, qui stimulèrent la réflexion et augmentèrent la détermination de nos futurs missionnaires. Une question les habitait à la fin de la session : « Pourquoi le silence des églises sur ce sujet. » Et certains n’hésitaient pas à demander que toute l’Église puisse se former sur cette question : prêtres, évêques, religieux, religieuses, laïcs. Ils ont aussi pu témoigner et partager sur la présence des abus en Afrique dans les familles et dans les institutions. Leurs partages d’expériences furent d’une grande richesse. Il a été possible de constater l’excellence de la formation dispensée à l’ICMA et de la maturité humaine et spirituelle de ceux qui assureront très bientôt la proclamation de la Bonne Nouvelle. En plus de ces deux semaines de formation, Stéphane Joulain a donné deux fois deux conférences de deux heures aux étudiants de la Société des Missions Africaines (SMA) et aussi des étudiants de la Société des Missionnaires d’Afrique de la Fraternité Lavigerie. Ces conférences portaient sur l’Intégrité du Ministère, mais aussi adressaient des questions plus actuelles comme la place d’Internet et le problème de la pornographie et la gestion de la sexualité pour une personne consacrée.

Un grand merci à tous ceux qui assurent la formation de nos confrères, et un grand merci pour la qualité d’accueil de la communauté de la Fraternité Lavigerie.

Cliquez sur la photo pour voir le diaporama

Messe à la Fraternité Lavigerie
Messe à la Fraternité Lavigerie
« 1 de 11 »

Émission de Cash Investigation sur la Pédophilie dans l’Église

Cette émission d’investigation présente une situation difficile au cœur de la vie de l’Église, la question de l’abus sexuel et des exfiltrations de prêtres vers des territoires de mission. Cette émission est d’un style assez « tonique », que certains pourraient qualifier « d’agressif ». Mais, malgré certaines imprécisions et parfois exagérations, cette émission reste un bon travail d’investigation sur une problématique pour laquelle l’Église refuse encore trop souvent de communiquer, c’est d’ailleurs ce que cette émission fait apparaitre assez clairement. J’ai participé à cette émission au titre de mon expertise sur le sujet, mais il ne faudrait pas croire que je cautionne toutes les techniques employées par l’équipe de Cash Investigation, par contre je leur suis reconnaissant d’avoir alerté le public français en particulier sur ces situations. Il est intéressant de voir que depuis l’émission, chaque jour on découvre dans la presse française qu’ici ou là tel ou tel prêtre est « mis en accusation », « signaler », « se dénonce », etc. Lorsqu’un système refuse d’avancer sur une telle question, il faut parfois des leviers extérieurs à ce système ; une telle émission peut jouer ce rôle de levier.

Stéphane Joulain, M.Afr., Ph. D.

P. Stéphane Joulain : « Les évêques doivent rendre des comptes sur leur lutte contre la pédophilie »

Le Père Stéphane Joulain, père blanc, psychothérapeute spécialisé dans le traitement des abus sexuels, a suivi en thérapie près de 200 pédophiles et donne dans différents pays de nombreuses formations en matière d’éducation et de prévention. À ses yeux, l’Église doit se doter d’instances de contrôle et collaborer étroitement avec les victimes, si elle veut véritablement instaurer une culture de lutte contre la pédophilie.

Lire la suite sur le site du Journal La Croix