Le temps de la création, semaine 3

La célébration du temps de la création, qui prend son origine dans la tradition orthodoxe, a été reprise par le Conseil Mondial des Eglises et recommandé à l’Eglise Catholique par le Pape François. Dans la troisième semaine nous méditons sur la création en tant que signe de la sagesse infinie de Dieu. Nous sommes invités à reconnaître cette sagesse, à l’intérioriser et à la transmettre aux autres.

Thème de la semaine 3 :

Transmettre le don de la sagesse

Téléchargez les textes bibliques et liturgiques de la semaine 3.

Téléchargez les textes bibliques et liturgiques de la semaine 2.

Téléchargez les textes bibliques et liturgiques de la semaine 1.

Pour un discernement éthique de nos systèmes économico-financiers

Le Vatican appelle à un discernement éthique dans nos systèmes économico-financiers.

Le problème avec nos systèmes économico- financiers va bien au-delà de ces systèmes eux-mêmes. La vraie difficulté est en fait dans le dysfonctionnement de l’esprit humain et notre compréhension biaisée de l’anthropologie humaine. Ce problème est aussi une conséquence de la valeur infinie que nous avons mise inconsciemment en cet instrument d’échange appelé argent. Selon la religion bouddhiste, l’esprit humain, dans son état normal, engendre la « dukkha », ce qui peut être traduit comme « insatisfaction » ou tout simplement la « misère ». […]

Lisez la suite en téléchargeant le PDF de l’article de notre confrère Wolfgang Schonecke (avec Chika Onyejiuwa), ou lisez-le sur le site d’A.E.F.JN.

Le temps de la création, semaine 1

La célébration du temps de la création a son origine dans la tradition orthodoxe. Elle a été reprise par le Conseil Mondial des Eglises et recommandée à l’Eglise Catholique par le Pape François. Du premier septembre jusqu’à la fête de Saint François d’Assise le 4 octobre les chrétiens remercient pour le don de la création et réfléchissent sur la façon dont ils peuvent le protéger et le transmettre á des générations futures.

Veuillez trouver ici les textes bibliques et liturgiques édités par Wolfgang Schonecke  (Netzwerk Afrika Deutschland).

Atelier JPIC-RD

Mercredi 28 février et Jeudi 1et mars

Seize participants se sont réunis mercredi soir, le 28/02/2018, dans la cafétaria de la Maison Généralice. Le responsable de la commission JPIC-RD, le Père Andreas Göpfert, nous a tous accueillis et invités à nous présenter les uns aux autres. Le jeudi, les participants ont été invités à partager un peu de leur expérience qui les poussent à s’engager dans la pastorale de JPIC-RD mais aussi à décrire le fonctionnement des commissions JPIC-RD de chaque province. Voici quelques images des partages des confrères participants dans la session. Continuer la lecture de « Atelier JPIC-RD »

Chemin de Croix du Carême 2018

Voici un Chemin de Croix préparé par les coordinations JPIC des Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique et des Missionnaires d’Afrique, pour le Carême 2018.

Vous pouvez l’utiliser à titre individuel pour votre propre méditation et à votre propre rythme. Par défaut les diapos changent toutes les minutes, mais vous pouvez évidemment forcer l’avancement.

Vous devez être connectés à l’Internet pour visionner ce diaporama. Cependant, si vous voulez l’employer en communauté M.Afr. ou paroissiale, vous pouvez télécharger ici la version PDF.

 

Qu’est-ce qu’un coordinateur

Dans une rue achalandée de l’une des villes encombrées de l’Inde, la circulation s’est arrêtée. Les frustrations sont grandes quand un jeune homme crie à un policier infortuné :  « Un grand arbre est tombé à travers la voie étroite, et personne ne sait quoi faire ». Circulation embouteillée, regards mornes, embouteillage désespéré. Une jeune femme dit en anglais sur son téléphone portable: « Je déteste ce pays. » Alors la situation s’aggrave: il commence à pleuvoir. Des seaux ! Un jeune garçon, peut-être sept ou huit ans, sort la tête par la fenêtre d’un autobus. […]

Lire ici la suite de l’histoire (en anglais) :

https://www.youthworkers.net/blog/what-is-a-coordinator-the-story-of-the-tree-1559.htm

Intégrité de la création : contribution des Missionnaires d’Afrique (PE n° 1087 – 2018/01)

En lien avec la crise écologique actuelle, le Chapitre de 2016 s’est intéressé à la question de l’intégrité de la création avec un intérêt particulier à l’éco-spiritualité « avec l’apport des documents ecclésiaux sur l’éco-spiritualité tels que Laudato Si’ et le matériel de notre Société. Nous proposons d’organiser des récollections et des sessions au niveau des provinces et des secteurs.» (AC 1.3.)

Le Chapitre a demandé que nos communautés soient de bons exemples de la protection de l’environnement. Soyons une « Eglise verte ». Le Chapitre a aussi demandé de Continuer la lecture de « Intégrité de la création : contribution des Missionnaires d’Afrique (PE n° 1087 – 2018/01) »

Communication non-violente : un exemple

Les conflits entre voisins sont très fréquents. Voici un exemple d’un tel conflit et sa résolution non-violente et créative. Il s’agit d’un exemple qui peut être utilisé en groupe pour faire réfléchir les gens. Le lien pour le Power Point original se trouve en bas de page. Vous pouvez utiliser le Power Point librement mais en mentionant l’origine :

Andreas Göpfert, Missionnaires d’Afrique, Via Aurelia 269, Rome 00165 © 2017 

Téléchargez le Power Point original : le Power Point s’ouvrira dans une « fenêtre Google ». Téléchargez le fichier en cliquant sur la flèche ↓ en haut à droite.

Accueillir, protéger, promouvoir, intégrer

Dimanche prochain, le 14 janvier 2018, c’est la journée mondiale de prière pour les Migrants, qui s’articule autour de ces 4 verbes d’action : accueillir, protéger, promouvoir et intégrer.

https://youtu.be/4O9E0SGzfb4

« Les migrations, dans leurs différentes formes, ne représentent certes pas un phénomène nouveau dans l’histoire de l’humanité. Elles ont profondément marqué chaque époque, favorisant la rencontre des peuples et la naissance de nouvelles civilisations. Malheureusement, dans une grande partie des cas, il s’agit de déplacements forcés, causés par des conflits, des catastrophes naturelles, des persécutions, des changements climatiques, des violences, une pauvreté extrême et des conditions de vie indignes. Notre réponse commune pourrait s’articuler autour de quatre verbes: accueillir, protéger, promouvoir et intégrer.

Accueillir.

Un accueil responsable et digne de nos frères et sœurs commence en leur donnant un premier hébergement dans des espaces adéquats et décents.

Protéger.

Nous parlons de millions de travailleurs migrants, hommes et femmes — et parmi ceux-ci, en particulier ceux qui sont en situation irrégulière — de réfugiés et de demandeurs d’asile, de victimes de la traite. La défense de leurs droits inaliénables, la garantie des libertés fondamentales et le respect de leur dignité sont des devoirs dont personne ne peut se dispenser.

Promouvoir.

Protéger ne suffit pas, il faut promouvoir le développement humain intégral des migrants, des déplacés et des réfugiés. La promotion humaine des migrants et de leurs familles commence par les communautés d’origine, là où doit être garanti, avec le droit de pouvoir émigrer, également le droit de ne pas devoir émigrer.

Intégrer.

L’intégration, qui n’est ni assimilation ni incorporation, est un processus bidirectionnel, qui se fonde essentiellement sur la reconnaissance mutuelle de la richesse culturelle de l’autre.

Je crois que conjuguer ces quatre verbes, à la première personne du singulier et à la première personne du pluriel, représente aujourd’hui un devoir.

Voilà pourquoi il est important que les Pactes mondiaux soient inspirés par la compassion, la prévoyance et le courage! »

Pape François

Voir aussi : https://migrants-refugees.va/