Session de formation sur la protection des mineurs et la sauvegarde des personnes en situation de vulnérabilité, 17 juin, 2024

Aujourd’hui, nous avons commencé la session sur la protection des mineurs et la sauvegarde des personnes en situation de vulnérabilité, au Centre Missionnaire Lavigerie, à Kigali (Rwanda) organisé par le conseil général de la Société des Missionnaires d’Afrique. Vingt-cinq confrères, venus des quatre coins du monde participent à cette formation.

La session a débuté par la messe présidée par le provincial de la province de l’Afrique Centrale, le père Arsène Kapya. Confiant la session à l’Esprit Saint, il nous a exhortés pendant son homélie à prendre soin des plus petits, des plus faibles et des vulnérables (en se référant à l’expérience du pauvre Naboth en face du puissant Acab et sa femme Jézabel dans 1 rois 21,1-16). Il a terminé en insistant sur comment faire de nos lieux de vie, des lieux sûrs et sains pour toute personne.

L’ouverture de la session a été marquée par le mot de bienvenue du Supérieur Général, le père Stanley Lubungo. Dans son allocution, il a rappelé aux confrères la nécessité de prendre ce temps de formation à cœur, en s’appropriant la politique de la Société pour la sauvegarde. A la suite du Supérieur Général, le premier assistant, le père Francis Bomansaan (évêque nommé du diocèse de Wa au Ghana) a insisté sur l’intégrité sans laquelle notre mission n’a pas de sens.   

Dans le lancement des travaux de la session, le coordinateur à l’intégrité du ministère de la Société, le père Lowrent Kamwaza, a situé le thème dans le contexte général de la mission de l’Eglise. Le reste de cette première journée a été consacré aux partages riches et à l’écoute des expériences vécues des uns et des autres dans leurs missions respectives.

Par: Alex Manda, Clément Kpatcha, Guy Sawadogo, Lowrent Kamwaza (Équipe de presse)