Session de formation sur la protection des mineurs et la sauvegarde des personnes en situation de vulnérabilité, Kigali, 4e jour

Pour notre quatrième journée de formation, nous avons eu deux intervenants : notre confrère William Turnbull et madame Augusta Muthigani de la Commission pontificale pour la protection des mineurs.

Dans la matinée, William Turnbull nous a expliqué comment créer et faire marcher dans nos secteurs respectifs une commission de protection des mineurs et des personnes en situation de vulnérabilité. Il a souligné l’importance du rôle de délégué à la protection, tout en nous invitant à collaborer avec les autres structures qui travaillent dans le même sens de la sauvegarde des mineurs. En fin de matinée, nous avons eu un temps de partage en petits groupes pour approfondir notre connaissance de la politique de prévention des abus et de protection des mineurs et des personnes en situation de vulnérabilité de la Société (version 2022).

Dans l’après-midi, madame Muthigani a élucidé le rôle de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, et comment mettre en œuvre le Memorare Initiative du Saint Père le Pape François.

Par: Alex Manda, Clément Kpatcha, Guy Sawadogo, Lowrent Kamwaza (News Team)

Session de formation sur la protection des mineurs et la sauvegarde des personnes en situation de vulnérabilité, Kigali, 3e jour

Cette troisième journée de notre session de formation a été nourrie par les interventions de nos confrères Lowrent Kamwaza et Stéphane Joulain.

Lors de la première session, Lowrent nous a aidé à approfondir les différentes formes d’abus et les termes clés utilisés dans le ministère de la sauvegarde et de la protection des mineurs et des personnes en situation de vulnérabilité. Quant à Stéphane, il nous a présenté les conséquences des abus sur les victimes et les indicateurs et signaux d’un possible abus.

A la deuxième session, Lowrent nous a présenté les outils nécessaires pour la création d’une culture saine de la sauvegarde. Pour conclure la journée, Stéphane nous a fait l’historique d’élaboration de la politique de prévention des abus dans la Société jusqu’à la dernière version de 2022.

Par: Alex Manda, Clément Kpatcha, Guy Sawadogo, Lowrent Kamwaza (News Team)

Session de formation sur la protection des mineurs et la sauvegarde des personnes en situation de vulnérabilité, Kigali, 2e jour

Cette deuxième journée de notre session de formation a été marquée par deux interventions. Dans la matinée, nous avons accueilli docteur Angela Rinaldi, professeure à l’institut d’anthropologie de l’université pontificale Grégorienne. Elle nous a fait approfondir la relation entre le ministère de sauvegarde et l’exercice approprié du pouvoir dans nos contextes pastoraux. Elle nous dit que le pouvoir est un don en vue du bien de façon responsable en respectant la dignité de l’autre.

Dans l’après-midi, notre confrère Peter Mateso, en nous rappelant que nous sommes les « gardiens de nos frères » (Genèse 4,9), a situé le ministère de la sauvegarde dans le charisme de notre Société et dans la vision de notre fondateur le Cardinal Charles Lavigerie. Dès l’origine, la Société a été sensible et engagée à cette mission de protection des mineurs et des personnes vulnérables.

Nous avons terminé la journée par la suite des partages et l’écoute d’expériences de confrères.

La protection est notre engagement.

 

Par: Alex Manda, Clément Kpatcha, Guy Sawadogo, Lowrent Kamwaza (News Team)

Session de formation sur la protection des mineurs et la sauvegarde des personnes en situation de vulnérabilité, 17 juin, 2024

Aujourd’hui, nous avons commencé la session sur la protection des mineurs et la sauvegarde des personnes en situation de vulnérabilité, au Centre Missionnaire Lavigerie, à Kigali (Rwanda) organisé par le conseil général de la Société des Missionnaires d’Afrique. Vingt-cinq confrères, venus des quatre coins du monde participent à cette formation.

La session a débuté par la messe présidée par le provincial de la province de l’Afrique Centrale, le père Arsène Kapya. Confiant la session à l’Esprit Saint, il nous a exhortés pendant son homélie à prendre soin des plus petits, des plus faibles et des vulnérables (en se référant à l’expérience du pauvre Naboth en face du puissant Acab et sa femme Jézabel dans 1 rois 21,1-16). Il a terminé en insistant sur comment faire de nos lieux de vie, des lieux sûrs et sains pour toute personne.

L’ouverture de la session a été marquée par le mot de bienvenue du Supérieur Général, le père Stanley Lubungo. Dans son allocution, il a rappelé aux confrères la nécessité de prendre ce temps de formation à cœur, en s’appropriant la politique de la Société pour la sauvegarde. A la suite du Supérieur Général, le premier assistant, le père Francis Bomansaan (évêque nommé du diocèse de Wa au Ghana) a insisté sur l’intégrité sans laquelle notre mission n’a pas de sens.   

Dans le lancement des travaux de la session, le coordinateur à l’intégrité du ministère de la Société, le père Lowrent Kamwaza, a situé le thème dans le contexte général de la mission de l’Eglise. Le reste de cette première journée a été consacré aux partages riches et à l’écoute des expériences vécues des uns et des autres dans leurs missions respectives.

Par: Alex Manda, Clément Kpatcha, Guy Sawadogo, Lowrent Kamwaza (Équipe de presse)