Session de formation sur la protection des mineurs et la sauvegarde des personnes en situation de vulnérabilité, Kigali, 8e jour

Nous avons eu deux intervenants pour le 8ème jour de notre session de formation. Le matin, nous avons accueilli le Révérend Père Romuald Uzabumwana, membre des Pères Pallotins. Il est psychologue et enseigne à l’Institut d’anthropologie de l’Université pontificale Grégorienne. Il a abordé le thème « Sauvegarde et saines limites dans les contextes relationnels et pastoraux ». Le Père Romuald a présenté les différents facteurs de barrières pastorales qui existent et a insisté sur l’importance de cultiver des limites appropriées et saines lorsque nous administrons le peuple de Dieu. Il souligne également que, pour nous agents pastoraux, le suivi pastoral est la clé de notre ministère pour réduire les risques d’abus. 

Lors de la deuxième session, notre confrère Lowrent Kamwaza a fait une présentation de compétences nécessaires pour concevoir des sessions/ateliers de formation pertinents en sauvegarde pour différents groupes cibles. Il a insisté sur la nécessité de prendre en considération un certain nombre de questions et d’éléments clés pour un atelier. Un bon atelier de formation doit être orienté vers les participants avec une approche qui suscite une participation active et vise des résultats positifs.  Pour s’exercer, nous avons travaillé en groupes de provinces pour concevoir des exemples de sessions de formation pour différentes audiences.

La protection est notre engagement

Par: Alex Manda, Clément Kpatcha, Guy Sawadogo, Lowrent Kamwaza (News Team)

Session de formation sur la protection des mineurs et la sauvegarde des personnes en situation de vulnérabilité, Kigali, 2e jour

Cette deuxième journée de notre session de formation a été marquée par deux interventions. Dans la matinée, nous avons accueilli docteur Angela Rinaldi, professeure à l’institut d’anthropologie de l’université pontificale Grégorienne. Elle nous a fait approfondir la relation entre le ministère de sauvegarde et l’exercice approprié du pouvoir dans nos contextes pastoraux. Elle nous dit que le pouvoir est un don en vue du bien de façon responsable en respectant la dignité de l’autre.

Dans l’après-midi, notre confrère Peter Mateso, en nous rappelant que nous sommes les « gardiens de nos frères » (Genèse 4,9), a situé le ministère de la sauvegarde dans le charisme de notre Société et dans la vision de notre fondateur le Cardinal Charles Lavigerie. Dès l’origine, la Société a été sensible et engagée à cette mission de protection des mineurs et des personnes vulnérables.

Nous avons terminé la journée par la suite des partages et l’écoute d’expériences de confrères.

La protection est notre engagement.

 

Par: Alex Manda, Clément Kpatcha, Guy Sawadogo, Lowrent Kamwaza (News Team)