Temps de la Création 2020

Chers confrères,

Chaque année, du 1er septembre au 4 octobre, la famille chrétienne s’unit pour célébrer la SAISON DE LA CRÉATION (« Temps de la Création ») par la prière et l’action en faveur de la protection de notre maison commune.

Cette année, le thème est JUBILÉ POUR LA TERRE. Nous vous invitons à réfléchir au lien intime qui existe entre le repos de la Terre et les modes de vie écologiques, économiques, sociaux et politiques.

En vue de la préparation, nous vous envoyons déjà quelques informations importantes qui pourront vous inspirer. Voici les ressources disponibles :

  • GUIDE pour la CELEBRATION de la Saison de la Création 2020 (Vous pouvez télécharger le document au bas de la fenêtre ci-dessous)

Dans le document, vous trouverez :

    • infos supplémentaires ;
    • célébration de prière œcuménique (p.17ss) ;
    • questionnaire pour faciliter la réflexion (p.28ss) ;
    • propositions pour des initiatives locales (p.30-40)

Sur ce site web qui est entretenu par des congrégations et des instituts religieux du monde entier, vous aurez accès à des outils téléchargeables ! Vous pouvez même partager vos propres documents, outils et réalisations.

« Agissez pour la création ! » : Soyez encouragés à inscrire et à annoncer sur ce site les animations / activités que vous organisez !

  • RÉSEAUX SOCIAUX
  • La SAISON DE LA CRÉATION s’inscrit également dans le programme spécial de l’année 2020/21 lancé à l’occasion du 5ème anniversaire de l’encyclique LAUDATO Si :

Il y a tant de possibilités de nous engager ensemble, là où nous sommes, vivons, travaillons et prions !

Célébrons ensemble la SAISON DE LA CRÉATION en 2020 !

Que l’Esprit Saint nous trace le chemin à parcourir !

Fraternellement, 

Andreas Göpfert

Journée Eco-Citoyenne à Notre-Dame d’Afrique

Journée Eco-Citoyenne à Notre-Dame d’Afrique

D’après un article des confrères de Notre-Dame d’Afrique à Alger sur leur site internet.

L’idée trottait dans la tête des pères blancs de la Basilique et dans leurs conversations depuis des mois… alors qu’ils voyaient les alentours de la Basilique Notre-Dame d’Afrique, un des lieux les plus visités à Alger, devenir de plus en plus sales. Finalement, encouragés par ce qui se fait ailleurs, nous avons lancé un appel invitant les citoyens à venir nettoyer pendant quelques heures. Les messages sont partis sur les réseaux sociaux… Nous ne savions pas combien de monde allait venir…  Nous avons stressé un peu !

Le 31 août, dès 7 h 30, les trois premiers volontaires sont arrivés de Dely Ibrahim… en vélo ! Petit à petit, d’autres personnes sont venues : en couple, en famille, entre amis, entre collègues de travail, ou encore tout seul… J’ai vu des Algériens, des Polonais, des Maliens, des Burkinabés, des Brésiliens, des Français, des Ghanéens, des Mexicains, des Espagnols, et même la police et les services de la mairie (NetCom), ainsi que quelques touristes un peu surpris. Nous avions aussi un journaliste de la télévision… Chinoise !

Nous avons donné des consignes de sécurité, des gants, des sacs poubelle (en partie fournis par la société NetCom) et à chacun a été attribué une zone. De temps en temps quelqu’un criait : « Qui veut de l’eau « fraîiiiche » ? Qui veut de l’eau « fraîiiche » ?  » Heureusement, car la chaleur était intense. Pendant 2 h 30 nous avons travaillé dans la bonne humeur, en faisant des connaissances, en transpirant, mais surtout avec la fierté de contribuer à restaurer la beauté des lieux !

Un coup de sifflet mit fin aux travaux. Tout le monde se rassembla pour que nous puissions leur dire : « Merci d’être venus pour rendre la beauté à ce lieu. Le fait que la plupart d’entre vous soient des musulmans venus prendre soin d’une église chrétienne est aussi un acte beau. Dieu a créé la nature si belle, en tant que croyants nous devons la conserver ainsi. Merci d’être venus !  ». Nous avons fait quelques photos devant « le fruit de notre sueur » : tout en étant bien étonnés que deux heures à peine aient permis de rassembler tant de déchets !

Nous avions pris soin de commander de succulents gâteaux (sucrés et salés) et de prévoir le nécessaire pour offrir thé ou café aux 70 personnes et plus qui sont restées jusqu’à la fin. Cela nous a permis de refaire nos forces et de se faire de nouveaux amis. Pour certaines personnes c’était la première fois qu’ils venaient à la basilique et une visite « guidée » a donc mis fin à la matinée.

Nous sommes infiniment reconnaissants à tous ceux qui ont rendu possible cette journée. L’idéal serait de ne plus devoir se donner rendez-vous pour nettoyer encore le domaine… Mais s’il faut le faire, maintenant on sait que nous pouvons compter sur les nombreux amis de la Basilique.

Peter-Claver KOGH et José M. CANTAL
Pères Blancs à la Basilique

Le Pape mis au défi pour le Carême

Une vaste campagne internationale dévoilée mercredi 6 février met le pape au défi de devenir vegan pendant les quarante jours du Carême, qui commence dans un mois. S’il accepte, la campagne lancée par Million Dollar Vegan versera un million de dollars aux œuvres de bienfaisance choisies par le pape.

Vous pouvez lire l’article complet, très instructif et motivant,  dans le journal catholique français La Croix du 6 février 2019.

Si vous n’y avez pas accès, vous pouvez en télécharger le PDF.

Sénégal: utiliser des foulards le dimanche des Rameaux

Du site Internet de l’Afrique de  l’Ouest :

Dans le but de protéger la nature, Mgr Benjamin Ndiaye, archevêque de Dakar, a demandé aux catholiques de son diocèse d’utiliser des foulards au lieu des rameaux pour la procession du dimanche des Rameaux et de la passion du Seigneur.

Dans certaines paroisses, l’utilisation de foulards à la place des rameaux est déjà vieille de près d’une dizaine d’années.

Mais dans pratiquement toutes les autres paroisses de Dakar, le message de l’archevêque n’est pas bien passé.

« Les gens qui cherchent les rameaux s’étaient déjà engagés à le faire », commente Pierre Bassène un autre catholique. Selon lui, les directives de l’archevêque de Dakar seront mieux suivies l’année prochaine.

« Comme il l’a dit, l’environnement souffre de cette coupe des rameaux tous les ans. Le plus grave au Sénégal, c’est qu’il n’y a pas la culture du reboisement. »

(Extraits de « Au Sénégal, l’archevêque de Dakar suggère d’utiliser des foulards à la place des rameaux » par Charles Senghor, La Croix-Africa, 26/03/18.)

Chemin de Croix du Carême 2018

Voici un Chemin de Croix préparé par les coordinations JPIC des Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique et des Missionnaires d’Afrique, pour le Carême 2018.

Vous pouvez l’utiliser à titre individuel pour votre propre méditation et à votre propre rythme. Par défaut les diapos changent toutes les minutes, mais vous pouvez évidemment forcer l’avancement.

Vous devez être connectés à l’Internet pour visionner ce diaporama. Cependant, si vous voulez l’employer en communauté M.Afr. ou paroissiale, vous pouvez télécharger ici la version PDF.

 

Journée mondiale de Prière pour la sauvegarde de la Création

Nous vous invitons à participer à la 3e édition de la Journée Mondiale de Prière pour la Sauvegarde de la Création qui se déroule le 1er septembre. Cette journée a été initiée par le pape François le 6 août 2015. Selon Pape François, « La Journée Mondiale annuelle de Prière pour la Sauvegarde de la Création offrira à chacun des croyants et aux communautés la précieuse opportunité de renouveler leur adhésion personnelle à leur vocation de gardiens de la création, en rendant grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins et en invoquant son aide pour la protection de la création et sa miséricorde pour les péchés commis contre le monde dans lequel nous vivons. » Nous vous proposons quelques éléments pour vivre la journée.