Sommet sur la protection des mineurs – Vatican 21-24 février 2019

Du 21 au 24 février, les présidents des Conférences épiscopales catholiques du monde entier ont répondu à l’appel du Pape François de venir à Rome au Vatican pour réfléchir ensemble sur la meilleure manière de répondre avec sérieux à cette crise sans précédent que traverse l’Église catholique aujourd’hui. Les souffrances de tant d’hommes et de femmes, d’enfants et de jeunes appellent une détermination de l’ensemble de l’Église. Pendant ces trois jours, plusieurs conférenciers et conférencières se sont succédé pour adresser différents sujets articulés autour des trois axes de réflexion proposés par le comité organisateur : Responsabilité, Reddition de comptes, Transparence.

Il est possible de retrouver l’ensemble des conférences sur la chaine YouTube de VaticanNews. Ce sommet a été aussi ponctué par plusieurs témoignages de victimes enregistrés préalablement en audio ou bien vidéo. Ces témoignages ont permis à ceux parmi les conférenciers qui n’avaient jamais entendu de victimes de pouvoir découvrir l’étendue des souffrances subies.

Les participants ont aussi travaillé en groupe linguistique.

Que retenir de ce sommet ?

Il est possible de lire de nombreuses analyses en différentes langues dans la presse en ligne, en effet 450 journalistes étaient accrédités, principalement du monde anglophone. Mais pour nous, voici ce qu’il est possible de retenir d’important.

Cette rencontre est une étape dans cet immense chantier qui est celui de répondre à la souffrance des victimes avec compassion et miséricorde. Il est aussi une étape dans le processus de conversion des cœurs nécessaire à un véritable travail de prévention pour faire de l’Église catholique une maison sûre pour les enfants et les plus vulnérables. Dans son discours final le Pape François a fixé 7 axes de travail prioritaires pour l’ensemble du Peuple de Dieu et plus spécialement pour les évêques du monde entier, les voici résumés ici avec ses mots (Extraits du discours final) :

  1. « La protection des enfants : l’objectif premier de toute mesure est celui de protéger les petits et d’empêcher qu’ils soient victimes de tout abus psychologique et physique. Il convient donc de changer les mentalités pour combattre l’attitude défensive et réactive visant à sauvegarder l’Institution, au bénéfice d’une recherche sincère et décidée du bien de la communauté, en donnant la priorité aux victimes des abus dans tous les sens du terme. »
  2. « Un sérieux irréprochable : je voudrais redire ici que « l’Église ne se ménagera pas pour faire tout ce qui est nécessaire afin de livrer à la justice quiconque aura commis de tels délits. L’Église ne cherchera jamais à étouffer ou à sous-estimer aucun cas. »
  3. « Une véritable purification : malgré les mesures prises et les progrès faits en matière de prévention des abus, il convient d’imposer un perpétuel et renouvelé engagement à la sainteté des pasteurs dont la configuration au Christ Bon Pasteur est un droit du peuple de Dieu. »
  4. « La formation : autrement dit, les exigences de la sélection et de la formation des candidats au sacerdoce avec des critères non seulement négatifs, visant principalement à exclure les personnalités problématiques, mais aussi positifs en offrant un chemin de formation équilibré pour les candidats idoines, tendus vers la sainteté y compris la vertu de chasteté. »
  5. « Renforcer et vérifier les lignes-guides des Conférences Episcopales : c’est-à-dire réaffirmer l’exigence de l’unité des évêques dans l’application des mesures qui ont valeur de normes et non pas uniquement d’orientations. Aucun abus ne doit jamais être couvert… »
  6. « Accompagner les personnes victimes d’abus : Le mal qu’elles ont vécu laisse en elles des blessures indélébiles qui se manifestent également par des rancœurs et des tendances à l’autodestruction. L’Église a donc le devoir de leur offrir tout le soutien nécessaire en recourant à des experts dans ce domaine. »
  7. « Le monde digital : la protection des mineurs doit tenir compte des nouvelles formes d’abus sexuel et d’abus de tout genre qui les menacent dans les milieux où ils vivent et à travers les nouveaux instruments qu’ils utilisent. »

Voici donc sept priorités que le Pape François a fixées pour les évêques et les supérieur(e)s majeur(e)s des congrégations et instituts de vie consacrée, mais aussi plus largement à l’ensemble du Peuple de Dieu.

Pour compléter cette feuille de route, d’autres mesures vont venir : produire un Motu proprio sur cette question ; offrir un guide pratique pour les évêques et les supérieur(e)s majeur(e)s pour les aider dans leur mission ; des « task forces / équipes d’experts » pourront aussi voir le jour pour aider les églises locales qui ont plus de mal à trouver des ressources matérielles et humaines pour lutter contre ce mal qui n’épargne aucune église particulière ni aucune communauté humaine.

Faisons nôtre cette feuille de route.

Quelques liens utiles :

Chaine YouTube de VaticanNews pour voir ou revoir les conférences :

En français –   https://www.youtube.com/user/vaticanfr

In English – https://www.youtube.com/channel/UCxIsefyl9g9A5SGWA4FvGIA

Existe aussi en d’autres langues.

De nombreux interviews et commentaires aussi sur www.vaticannews.va

Bonne fête de l’Immaculée Conception

Aujourd’hui est un grand jour. Pour commencer, c’est la fête de l’Immaculée Conception, notre fête patronale.

Bonne fête à toutes les Missionnaires d’Afrique et aux Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique.

Mais c’est aussi le jour de la béatification de nos 4 confrères Missionnaires d’Afrique qui sont morts en Algérie à cause de leur dévouement inconditionnel à leur Mission.

Voici la vidéo de la messe de béatification à Oran ce samedi, fête de l’Immaculée Conception, à Oran (Algérie). Profitez-en bien.

Si vous souhaitez le télécharger pour le montrer à un groupe plus large, vous pouvez le faire en suivant ce lien.

Ici à Rome, nous avons célébré l’événement avec les Sœurs Blanches (SMNDA). Le Père Guy Theunis, supérieur de la communauté du Généralat, nous a fait une excellente homélie, nous montrant comment Marie et Jésus se ressemblaient beaucoup en suivant au moins cinq traits de leur personnalité. Vous trouverez le texte de cette homélie sur le post suivant.

SMNDA : le nouveau Conseil Général

Chers Sœurs et Frères,

Merci de tout cœur pour votre prière et votre soutien avant et pendant notre Chapitre général (du 1er au 23 juillet 2017). Les sœurs de la nouvelle Équipe générale de notre Congrégation ont été élues pour les six prochaines années (2017 à 2023).

Ce sont :

  • Supérieure générale : Sr. Carmela Sammut, de Malte, (réélue)

Et les assistantes générales :

  • Sr Maria del Carmen Ocón Moreno, d’Espagne, réélue,
  • Sr Juliana Karomba, de Tanzanie,
  • Sr Mapendo Masirika Annonciata, de R.D. Congo.

Comme elles assument le leadership de notre Congrégation, elles comptent encore sur votre amitié, votre prière et votre collaboration, afin qu’ensemble, nous mettions en œuvre le thème de notre Chapitre :

« Porteuses d’espérance, écoutons la voix de l’Esprit,
avançons ensemble vers les périphéries. »

Avec notre profonde gratitude envers notre équipe générale sortante (de 2011 à 2017) pour leur service dévoué et affectueux.

Sr Madeleine Bédard, Secrétaire du Chapitre général
Au nom de la nouvelle Équipe de leaderhip

Plus d’explications sur le « ransomware »

Merci à Marc Léonard de nous avoir rédigé ce mémo !

Protégez-vous contre le rançonciel (ransomware)!

Suite à la première attaque informatique mondiale, nous vous invitons à prendre les mesures nécessaires AVANT d’être infectés par ce virus. Une estimation des ordinateurs atteints est impossible : les particuliers (comme vous et moi) ne porte(ro)nt pas plainte et ne sont donc pas répertoriés. Continuer la lecture de « Plus d’explications sur le « ransomware » »

Attention ransomware !!!

Vous avez sans doute entendu parler, aux nouvelles, de l’attaque informatique qui a sévit ce weekend dans le monde entier. Le virus – un ransomware – se propage par l’intermédiaire d’un fichier attaché à un email. Une fois le fichier ouvert, le virus est libéré, il bloque votre système et vous réclame une rançon pour que vous puissiez recouvrer votre système et vos données. Certaines de nos communautés en sont déjà victimes.

De grâce, n’ouvrez aucun fichier attaché ces jours-ci, à moins que vous ne soyiez absolument sûrs de son origine. En cas de doute, téléphonez à celui qui vous a envoyé le message.

D’autres informations plus tard.

Philippe Docq