Les fauteuils roulants du Fr. Trévor Robinson

Un frère Missionnaire fabrique
des fauteuils roulants à 3 roues
pour les handicapés au Ghana

Voici un court article publié par ZENIT le 15 juillet, présentant le travail de notre confrère Trevor Robinson au Ghana.

Un peu d’espoir pour ‘les derniers parmi les derniers’

A Tamale, une ville ghanéenne de plus de trois cent mille habitants, on voit dans les rues beaucoup de garçons et d’ adultes handicapés. A cause de leur handicap, ces personnes ne peuvent rester que près de leur domicile. Le reste du monde n’existe pas pour eux et, surtout, ils vivent dans des conditions dégradantes. En observant ces « derniers parmi les derniers », marginalisés, vulnérables et sans aucune aide, le Frère Trévor Robinson, missionnaire anglais des Pères Blancs (la Société des Missionnaires d’Afrique), a eu le désir évangélique de consacrer temps et énergie à améliorer leurs conditions de vie.

C’est pour cette raison qu’il a décidé de fabriquer lui-même de simples fauteuils roulants à trois roues pour les personnes handicapées, rapporte l’Agence de Nouvelles Fides. En explorant les possibilités de remédier à cette situation, le Frère Trévor a conçu un fauteuil roulant à 3 roues qui permette à la personne de s’asseoir dans un fauteuil roulant et de pédaler avec ses mains, lui permettant ainsi de se déplacer plus facilement. Du projet au premier prototype, la démarche a été courte et, grâce à l’aide de bénévoles et de donateurs, le Frère Robinson a très vite commencé ue travail de récupération de matériaux utiles, tels que des morceaux de vieilles bicyclettes donnés par des amis ou des connaissances.

« Quand j’ai commencé, j’ai pensé à faire de la fabrication de ces tricycles une opportunité pour les enfants des rues. J’ai demandé à certains d’entre eux de m’aider. Au début, nous en produisions une dizaine par semaine. Maintenant, lentement, nous avons atteint la cinquantaine », dit le missionnaire. Le prix total d’un tricycle pour personnes handicapées est d’environ 250 euros. « Ils ont été donnés à des hommes, des femmes et des enfants plus âgés qui sont trop pauvres pour s’en acheter. Certaines personnes nous offrent un peu d’argent si elles en ont – mais la plupart du temps, ceux qui les reçoivent sont trop pauvres pour payer quoi que ce soit. Ces fauteuils roulants à 3 roues permettent aux gens de retrouver leur dignité.

« Lorsqu’une personne handicapée parvient à obtenir l’un de ces moyens de locomotion, elle redécouvre une toute nouvelle dimension et retrouve une espérance de Vie. Grâce au tricycle, elle peut se déplacer n’importe où. Cela lui permet d’entrer en relation avec de nombreuses personnes et de grandir. Non seulement cela, mais ses muscles deviennent plus forts et cela améliore son état de santé physique. Et dans leur vie, il y a maintenant une lueur de gratitude et de lumière. »

Bruno Ruzuzi, R.I.P.

Mes frères, j’ai le regret de vous annoncer le décès de notre stagiaire Bruno Ruzuzi, en stage à la paroisse de Nyankpala Tamale. Il a été impliqué dans un accident avec notre étudiant en théologie Salvator Mbonihankuye à son retour de Tamale en moto dans la nuit et a heurté un autre véhicule. Bruno est mort sur le coup et Salvator a été blessé et admis à l’hôpital universitaire de Tamale. On est en route vers la morgue où reposera le corps de Bruno. Priez pour Bruno, priez pour sa famille et pour nous tous.

C’est avec ces mots que John Aserbire, Supérieur Provincial du Ghana Nigeria, a annoncé l’accident par le réseau WhatsApp de GhN, ce matin. De la part de nous tous à Rome, toutes nos condoléances à la famille de Bruno, à sa communauté, aux paroissiens de la paroisse de Nyankpala et aux provinces de GhN et PAC. Nous avons prié pour lui pendant notre messe du matin. Nos meilleurs vœux de prompt rétablissement à Salvator Mbonihankuye. 

Ululation et jubilation à Wa : Ordination sacerdotale de Francis Xavier et Peter Claver

L’ululation et la jubilation sonnant à travers la cathédrale Saint-André de Wa le samedi 25 août 2018 ont exprimé le sens de l’ordination sacerdotale de nos deux confrères Francis Xavier Angkosaala et Peter Claver Kogh ainsi que cinq autres ordinands pour le diocèse de Wa. Ce fut la joie de la communauté chrétienne de voir ces sept hommes répondre joyeusement à l’appel de Dieu à proclamer l’Évangile de la joie à toutes les nations. Il pleuvait à cordes raides et pourtant les gens étaient si nombreux que les retardataires ont eu du mal à trouver un endroit pour s’asseoir.

Continuer la lecture de « Ululation et jubilation à Wa : Ordination sacerdotale de Francis Xavier et Peter Claver »

Un nouveau réseau au Ghana

Les Personnes consacrées contre la traite des êtres humains

Du 12 au 16 mars 2018 s’est tenue au centre de conférence « Divine Word » de Nsawa au Ghana, une formation sur la traite des personnes à l’intention du personnel religieux, femmes et hommes ; elle a été rendue possible grâce à l’organisation mondiale Talitha Kum Arise. Etaient présentes de nombreuses congrégations religieuses qui partagent cet intérêt, dont notre Société qui n’est pas étrangère à l’esclavage et à la traite moderne des êtres humains ; elle était représentée par Haile Gazena et Amani Bulambo Dieudonné, tous deux missionnaires d’Afrique. Les groupes cibles de l’atelier étaient les hommes et les femmes religieux du Ghana et tous ceux qui souhaitent devenir membres actifs du réseau mondial de lutte contre la traite humaine. Talita Kum travaille à la prévention de la traite des êtres humains à ses racines, et à aider ceux qui en sont déjà victimes, de même que les survivants de ce maudit phénomène d’aujourd’hui.

La formation a mis en évidence la menace de la traite des personnes et son coût humain.

Les points traités pendant la formation étaient:

  • Le cadre global: racines, éléments constitutifs, dimension de la traite.
  • Lecadre phénoménologique et juridique de la traite des êtres humains,avec un accent particulier sur les réalités géopolitiques et économiques de l’ère de l’après-guerre froide qui ont conduit à la montée destrafics dans les pays de destination.
  • Le droit international et ses défauts en ce qui concerne le phénomène de la traite des êtres humains,et son incapacité à poursuivre les coupables de tels actes odieux(en raison de lafaiblesse même de la loi qui vise à protéger les victimes de la traite).

La deuxième partie de la formation était axée sur la façon de prévenir cette réalité et commentprotéger les victimes et les survivants de la traite humaine grâce à la mise en place d’un réseau.

Elle a également offert des outils d’autonomisation, des modèles de prévention, relevé les signes d’épuisement pour les personnes engagées dans le ministère de la prévention, et les exemples de bonnes pratiques.

Enfin, mais pas le moindre, les participants et le réseau mère « TalithaKum Arise »ont initié et mis en place un réseau « sœur » qui sera dénommé ConPAHT (Personnes consacrées contre la traite des êtres humains, TalithaKum Ghana). Il sera un réseau« sœur » chargé de mener descampagnes de prévention et de lutte contre la traite humaine au Ghana en lien avec d’autres réseaux dont le réseau international basé à Rome.

La vision et la mission du groupe :

Énoncé de la vision :

Nous, membres de la Vie Consacrée au Ghana,
animés par notre foi en Dieu,
le respect de la dignité et de la liberté humaines,
nous nous engageons à lutter contre la traite des personnes.

 

Énoncé de la mission :

Nous, membres de la vie consacrée au Ghana,
sommes engagés à faire face à la menace de la traite humaine
à travers les stratégies suivantes:
une sensibilisation à large échelle, la prévention,
apporter notre soutien aux survivants de ce fléau,
renforcer les connaissances et les compétences des praticiens
et à collaborer avec des groupes qui ont des intérêts similaires.

 

Haile GAZENA Demissie, M. Afr.
St. Monica’s Parish – Nyankpala

Ma mère est la meilleure cuisinière du monde (GHN Link – March 2018)

« Ma mère est la meilleure cuisinière du monde! » Je dirais même plus : elle est la meilleure des meilleures cuisinières ! Cent cinquante ans après la fondation de notre Société et l’ouverture de notre premier noviciat des Missionnaires d’Afrique en 1868, nous sommes toujours reconnaissants pour notre système de formation qui a été transmis d’une génération à l’autre, toujours ouvert aux signes du temps. Continuer la lecture de « Ma mère est la meilleure cuisinière du monde (GHN Link – March 2018) »

Risquer d’avancer en eaux profondes au Nigéria (PE nr. 1085)

Les missionnaires d’Afrique sont présents au Nigéria depuis 1943. Ils commencèrent de nombreuses fondations dans l’archidiocèse d’Ibadan et l’ancien diocèse d’Oyo à partir duquel le diocèse d’Osogbo fut créé en 1995. Au nombre des fruits de leurs efforts missionnaires, 10 Nigérians devinrent eux-mêmes missionnaires d’Afrique. Continuer la lecture de « Risquer d’avancer en eaux profondes au Nigéria (PE nr. 1085) »

Décès du papa du Père John Mubanga

Nous avons reçu cet e-mail du Provincial du Ghana Nigeria. Ceux qui ont connu John Mubanga, n’hésitent pas à lui envoyer un petit message de compassion.

Alors que nous nous rendions à Kampala pour une session organisée par la Société, nous avons reçu la triste nouvelle de la mort du Père de notre confrère John Mubanga survenue le 14 octobre 2017 en Zambie. Il nous a envoyé le message ci-dessous:

Chers Confrères,

Avec une profonde tristesse, je vous annonce ici la mort de mon père Alex Mubanga. J’étais au bureau ce matin et j’ai reçu un coup de fil de mon jeune frère qui était resté avec lui pour dire que mon père était décédé. Il a été emmené à l’hôpital ce matin à 7h du matin (heure de Zambie). Puissiez-vous vous souvenir de lui dans vos prières et le reste de la famille. Je vous remercie.

John Mubanga

John a quitté Accra, Ghana hier soir et arrivera à Ndola aujourd’hui le 16 octobre 2017 à 13h45. La messe des funérailles aura lieu demain 17 octobre à la paroisse St. Mary’s, Kitwe à 10h00 suivie du rite funéraire. Prions pour l’âme de feu Alex Mubanga. Nous gardons aussi John et toute sa famille dans nos prières en ce moment difficile.

Voici les informations de John Mubanga, au cas où vous voudriez entrer en contact avec lui: chomus15@gmail.com. Tel: +233 242 760 654 – WhatsApp.

John, au nom de nos confrères, je souhaite exprimer nos sincères condoléances à toi et à ta famille. Sois assuré de nos prières pour ton papa Alex Mubanga et toute ta famille. Qu’il repose dans la paix de notre créateur!

Amitiés fraternelles,

Adresse résidentielle: Parcelle n ° MR7, chemin Gumbihini, Tamale N / R, GHANA

John Aserbire
Provincial GhN

Lien Ghana-Nigeria Vol.2 Iss.3 20171012 (en anglais seulement)

Avec l’autorisation et l’ approbation de notre Supérieur provincial, John Aserbire, et mes collègues rédacteurs du Ghana-Nigeria Link, j’envoie le Volume 2, numéro 3 de notre lien sous le thème: «NOS ENGAGEMENTS ENVERS JPIC-ED: fidélité à l’Evangile et Charisme. Nous espérons que vous apprécierez la lecture. Nous remercions d’une manière spéciale ceux qui ont contribué avec des articles qui nous a permis de publier cette question.

Attaché, sont les deux fichiers ayant le même contenu , mais pas la même qualité:

  • Imprimer Volume 2 Numéro 3 Ghana-Nigeria Lien Septembre 2017, le fichier original et imprimable (7,07 Mo), et
  • Volume 2 Numéro 3 comprimé Ghana-Nigeria Lien Septembre 2017, un fichier pour l’ affichage à l’écran uniquement (MB 1,05).

Fraternellement,

Serge Boroto Zihalirwa, M.Afr

[wpdm_package id=’6958′]

[wpdm_package id=’6956′]