Carême 2017 – Carême d’union

Pour terminer, revenons encore à notre question du début : Que faire pour bien vivre le carême ?

La réponse que nous suggère Paul est simple : Ne rien faire de spécial, mais tout faire en union avec Jésus et ” pour lui faire plaisir”, comme disait Thérèse de Lisieux. Comment ?

  • Par la prière et des constants retours à lui, vivre à chaque instant dans sa présence.
  • Une présence qui nous rendra sobres et attentifs aux autres, surtout dans trois domaines: à table, dans le travail, et dans la détente.
  • Si notre cœur est rempli de sa présence, nous n’aurons pas besoin de nous bourrer l’estomac pour compenser le vide du cœur. Mais en même temps, nous saurons savourer un bon petit plat, sans avoir mauvaise conscience.
  • Si notre cœur est habité par Lui, nous n’aurons pas besoin de nous abrutir de travail pour nous sentir vivre. Mais en même temps, nous saurons parfois mettre les bouchées doubles, quand cela est nécessaire, mais paisiblement et sans avoir mauvaise conscience.
  • Si notre cœur repose en lui, nous n’aurons pas besoin de jouer compulsivement des jeux d’ordinateur ou d’autres pour tuer le temps et tromper l’ennui. Mais en même temps, nous serons capables de jouer de temps en temps une réussite ou un scrabble ou de regarder un beau film, pour nous détendre et nous faire plaisir, et cela sans avoir mauvaise conscience.

Bon et joyeux carême !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.