Voilà ce qui arrive quand on arrête avec les préjugés (TV2 Danemark)

Voilà ce qui arrive quand on arrête avec les préjugés

Prenez ABSOLUMENT 3 minutes pour regarder cette merveille. Un message de tolérance rare qui nous a touché… À partager sans modération ❤️Plus d'idées créatives sur >> Creapills

Geplaatst door Creapills op vrijdag 3 februari 2017

Quand la boucherie (bouche rit), le monde pleure… (Data Gueule)

Quand la boucherie, le monde pleure

En 4 minutes, l'équipe géniale de DATA GUEULE résume l'impact de la consommation de viande. Face à la démultiplication de notre appétit carnivore, l'industrialisation massive de la production de viande a désormais des impacts environnementaux et sanitaires considérables. De quoi inviter à repenser nos menus. Si vous êtes végé , n'hésitez pas à montrer cette vidéo à toutes votre famille. Elle comprendra mieux vos choix ! DATA GUEULE https://www.youtube.com/user/datagueule

Geplaatst door Végétik op zaterdag 4 juni 2016

 

En 4 minutes, l’équipe géniale de DATA GUEULE résume l’impact de la consommation de viande. Face à la démultiplication de notre appétit carnivore, l’industrialisation massive de la production de viande a désormais des impacts environnementaux et sanitaires considérables. De quoi inviter à repenser nos menus. Si vous êtes végé , n’hésitez pas à montrer cette vidéo à toute votre famille. Elle comprendra mieux vos choix !

Au Kénya, Jane dit qu’il est temps de #EventItUp (d’Oxfam)

Alors que des millions de Kenyans se battent pour s’en sortir, l’homme le plus riche dans le pays vaut plus de 700 millions de dollars. Avec Jane, réclamez maintenant une économie qui fonctionne pour tout le monde, pas seulement pour une poignée de privilégiés.

Jane in Kenya says it's time to #EvenItUp

While millions of people in Kenya struggle to get by, the richest man in the country is worth more than $700 million. Join Jane and demand an economy that works for everyone, not just the few: po.st/Davos

Geplaatst door Oxfam GB op maandag 16 januari 2017

Journée Mondiale de Prière et de Réflexion contre la Traite des personnes

Mardi prochain, le 8 février, nous célébrons la fête de Sainte Bakhita, la patronne des victimes de la Traite des personnes. A cette occasion est célébrée la Journée Mondiale de Prière et de Réflexion contre la Traite des personnes.

Pour organiser une Veillée de Prière à cette occasion, vous trouverez du matériel ici :

Et pour plus d’information, ou quelques autres langues, veuillez visiter http://preghieracontrotratta.org/?lang=fr

Évasion fiscale : graves conséquences au Malawi

L’évasion fiscale a de très graves conséquences au Malawi comme dans de nombreux autres pays en développement : manque d’accès à l’eau potable, privatisation des cliniques de santé et hôpitaux, fermeture de plusieurs établissements scolaires… Stella est une jeune militante du réseau AEFJN. Continuer la lecture de « Évasion fiscale : graves conséquences au Malawi »

Les impacts de l’agriculture à grande échelle en Tanzanie

L’accaparement des terres est devenu un phénomène récurrent en Afrique, mais la situation en Tanzanie est devenue catastrophique. C’est le cas au nord du pays, où environ 40 000 personnes de la tribu Masai auraient été expulsées de leurs terres ancestrales pour permettre à la famille royale de Dubaï de chasser, ou encore dans le sud, où le programme SAGCOT (Southern Agricultural Corridors of Tanzania [Corridors pour la croissance agricole en Tanzanie] ) soutenu par la Nouvelle Alliance du G7 a conduit des milliers de familles à la misère. En décembre 2015, le Secrétariat de l’AEFJN a effectué une mission d’enquête en Tanzanie. Ce documentaire ne couvre que la pointe de l’iceberg de la situation réelle de l’accaparement des terres en Afrique.

Lisez davantage sur le site d’AEFJN et regardez la vidéo

Regard sur l’autre côté de l’histoire en 2017

Il ya une tendance humaine à chercher des solutions aux problèmes d’une manière qui attire l’attention, mais ne résout jamais les problèmes. C’est un projet délibéré de nier la vérité. La vérité nous déstabilise parce qu’elle remet en cause nos illusions, les faux privilèges auxquels nous nous attachons et les constructions mentales qui servent nos fins égoïstes. Malheureusement, les ombres de la vérité réprimée ne dorment jamais. L’Afrique peut-elle raconter son histoire? Oui bien sûr! Mais cela est rendu très difficile par les configurations économiques actuelles du monde et le désir enraciné et égoïste des «nations puissantes» et des conglomérats de perpétuer le statu quo. Comment un homme sous les décombres de la maison détruite se lèvera-t-il pour combattre les hommes qui ont conçu et construit la maison avec du matériel de qualité inférieure afin de faire plus de profit? Ce n’est pas tant l’histoire de l’homme sous les décombres que celle de l’homme qui a négligé les règles de la construction qui est importante.

Lisez la suite sur le site d’AEFJN