Formation des DPE

Voici un texte de Serge Traore relatant la formation des délégués à la Protection de l’Enfance. Ce texte se trouve intégralement sur son blog que vous pouvez consulter en cliquant sur ce texte

Du dimanche 04 au vendredi 09 novembre 2018 les Délégués à la Protection des Enfants dans la Société des Missionnaires d’Afrique se sont retrouvés dans la maison généralice à Rome pour une Session de formation. Nous étions 26 délégués. La session a été animée par Stéphane Joulain, mafr, coordinateur á l’intégrité du ministère et Bernard Ugeux, mafr, de la Formation Permanente.

Tout a commencé le dimanche nuit, après le repas du soir, avec un mot d’accueil, une introduction générale, une présentation des participants et une soirée sociale. Cette formation fait suite aux deux formations organisées en 2017 à Nairobi et à Ouagadougou.

Le lundi, nous avons commencé les travaux. Un message vidéo du Supérieur Général nous a invité à prendre au sérieux notre mission de DPE et le temps de formation qui nous est proposé cette semaine vu la gravité de la situation des abus sexuels. Nous sommes entrés tout de suite dans les rapports d’activités en tant que DPE dans dans nos diverses pays de mission. Ces rapports nous ont permis d’identifier les sujets importants sur lesquels les animateurs Stéphane et Bernard ont tenté d’apporter des réponses ou éclaircissements.

Les inputs.

Le P. Hans Zollner, s.j, Président du Centre pour la Protection de l’enfant de la Grégorienne nous a parlé de la Protection des Mineurs comme une partie intégrante, non négociable et urgente de la mission de l’Eglise. Stéphane Joulain a expliqué l’importance de la Prévention comme lieux, places, environnements, personnes sûrs. Nous avons découvert la préoccupation historique de Lavigerie pour la prévention dans ses instructions. Bernard Ugeux nous a donné des clés pour écouter les victimes et leur souffrance. André Simonart, Secrétaire Générale de la Société, a montré comment toute correspondance sur les questions d’abus sexuels doit être méticuleusement documentée. Stéphane Joulain nous a fait réfléchir sur l’importance de prendre soin de soi quand on a à faire avec la souffrance des abus sexuels. Le P. Benoît Malvaux, canoniste et procurateur général de la Société de Jésuites nous a expliqué tout le processus légale, canonique quand on a faire aux abus sexuels: quand, comment faire l’enquête, dans quelles circonstances, quoi acheminer et comment…l’éclaircissement des rôles et des structures…

Témoignages.

Trois confrères ont été invités à présenter leurs initiatives dans leur secteur. Bernard Ugeux a parlé du centre Nyota de récupération pour les jeunes filles à Bukavu. Lowrent en mission à Goma a partager sur une session de formation organisée dans le diocèse. Serge Traore a présenté le Projet Princesse Tamar, un réseau d’organisations, institutions, associations pour la prévention contre les abus sexuels de mineurs au Brésil, une initiative de Centre Cardinal Lavigerie des Missionnaires d’Afrique au Brésil.

Les travaux.

Notre session a été très interactive. Nous avons eu beaucoup d’échanges en petits groupes, et en assemblée. En petits groupes nous avons réfléchi sur des cas d’étude. Nous avons préparé différents modèles de formation que nous pourrions donner: sessions de formation pour confrères, session de formation pour candidats dans les maisons de formation, sessions de formation pour des agents pastoraux dans une paroisse. Deux jeux de rôles nous ont permis de voir comment nous devons nous comporter comme DPE dans des situations réelles de rencontre avec les familles qui accusent et aussi avec un confrère accusé.

Proposition d’action.

Nous avons envisagé un travail en réseau pour lancer une sorte de campagne internationale de prévention contre les abus sexuels et présenter cela comme un fruit de la célébration du Jubilé de 150 ans: une oeuvre missionnaire en faveur de la protection des enfants. Nous pourrions alors travailler á la publication de matériel audio-visuel pour cette campagne.

Notre évaluation de la session est très positive. Nous avons découvert du nouveau. Nous avons mieux compris notre rôle de DPE. Nous avons identifié des domaines á approfondir et des thèmes qui nous ont manqué. Tout le monde se sent prêt pour travailler á la Protection des Mineurs par la prévention contre les abus sexuels.

Moussa Serge Traore, M.Afr.

Prière du Délégué à la Protection

Dieu de miséricorde et de compassion tu prends soin de tous tes enfants et ne les abandonne jamais, tu vois la souffrance que nous ne voyons pas, les blessures qui sont enfouies profondément et les cris qui ont été ignorés. Envoie ton Saint-Esprit pour nous guider et nous soutenir. Apprends-nous à écouter des douleurs que l’on ne peut imaginer, à voir des cicatrices que le temps n’a pas guéries et à parler avec assurance pour ceux et celles qui n’ont pas de voix. Puissions-nous trouver en Jésus, ton Fils, le courage pour rejoindre ceux et celles qui souffrent, l’ouverture pour répondre à leurs besoins. IL est la victime innocente qui nous a rachetés par son amour ; le visage de la miséricorde qui témoigne de la vérité. En son nom puissions-nous traiter les survivant(e)s avec dignité, apprendre de leur part avec humilité et leur répondre avec intégrité. Nous faisons cette prière par Jésus-Christ notre Seigneur qui vit et règne avec TOI dans l’unité du Saint-Esprit, Un seul Dieu pour les siècles des siècles. Amen. Notre Dame de la Consolation priez pour nous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.