Tente de la Rencontre, 4è édition

Tente de la Rencontre, 4è édition

La saison de la création bat son plein et en cette quatrième semaine une rencontre de prière a eu lieu une fois de plus. Cette fois-ci, samedi dernier le 18 septembre, le Père Peter « Subagyo » Stoll et tous les Oblats de Marie Immaculée se sont fait nos hôtes pour une troisième fois ! Nous sommes à court de mots pour les remercier. Pour cette prière, le thème de la tente a été maintenu mais en insistant davantage sur la nécessité d’élargir l’espace de nos tentes afin d’accueillir l’inattendu. Cet inattendu qui se présente à nous de mille et une manières et à travers lequel notre Seigneur Jésus ne cesse de se présenter à nous. D’où l’importance, comme le dit St. Paul aux Colossiens, de se revêtir de sentiments de compassion, de bienveillance, d’humilité, de douceur, de patience et donc d’être prêt à se supporter et se pardonner mutuellement (Col 3, 12-13). De telles vertus, nous permettent nul doute de garder la porte de notre tente bien ouverte et de l’élargir pour y faire de la place !

Ce temps de prière a débuté avec le rap Laudato Si’, composé par Sœur McAbe, afin de nous mettre sur la bonne note. A travers les lectures et intentions de prières, des chants bien choisis par la chorale des « Padri Bianchi » accompagnaient notre réflexion. Nous avons aussi eu la joie de prier avec l’ambassadeur des Philippines, son épouse et les membres de l’ambassade. Cette ambassade est d’ailleurs bien située car elle se trouve flanquée par deux anges gardiens! Soit la propriété des Oblats de Marie Immaculé et le couvent des Sœurs Maristes.

Comme pour les autres samedis de nombreux participants sont venus des différentes congrégations du voisinage. Et pour conclure le tout Sœur Sheila Kinsey nous a rappelé, avec son enthousiasme bien connu, les prochains défis à relever tous ensemble afin d’aller de l’avant avec la plateforme Laudato Si’ en Action ! Un défi qui consiste, comme elle l’a si bien résumé, à ne pas consommer au-delà de nos besoins et de s’assurer que les générations futures pourront aussi bénéficier d’un monde, d’une terre, d’un environnement qui sera en mesure de leur offrir un milieu où il fait bon vivre.

Ne manquez donc pas notre prochain temps de prière qui aura lieu une fois de plus chez les Oblats de Marie Immaculée samedi le 2 octobre à 16h30. D’ici là, évitons l’usage d’objet en plastique jetable !

Martin Grenier

Laudato Sì Rap chanté par les OMI le 4 septembre

Laisser un commentaire