Communiqué du Chapitre – 21 mai 2022

Communiqué du Chapitre - 21 mai 2022

Vers la fin de la première semaine, l’étape de l’écoute mutuelle continue par l’intermédiaire des différents rapports. Aujourd’hui, ce fut le tour de la PAC et de la Maison Généralice.

PAC
Emmanuel Ngona

Mission et la promotion de projets générateurs de revenus.

Après une brève description de la province, de ses secteurs et communautés, du nombre croissant des missionnaires d’Afrique congolais, le père Ngona a partagé les objectifs missionnaires de la province, pour ensuite expliquer la réalisation de l’autofinancement de la PAC par des projets générateurs de fonds.

Les projets générateurs de fonds ne sont pas seulement l’idée des missionnaires d’Afrique, mais aussi celle de la SECAM. Ces projets demeurent en ligne avec notre charisme et mission, ils doivent aussi répondre à des besoins réels de la population. L’engagement de la PAC a été illustré principalement par deux grands projets, Le Georges Defour à la Ruzizi et celui de CML à Kigali. Ces deux projets ont nécessité un bon investissement. Ils offrent divers services : chapelle, salle polyvalente, boutiques, lieux de rencontre, bureaux, espace pour les hôtes, restaurant, etc. Leur succès ne fait que croître et les revenus augmentent. D’autres projets d’envergure ont été réalisés comme à Kisenso (Kinshasa) avec un projet d’eau pour la paroisse et la population et à la nouvelle maison de Kigali. Trois écoles ont été construites dans la province. Ces projets ont besoin d’une bonne gérance.

Des projets de moindre envergure ont été réalisés, au niveau local, avec des petites boutiques, ou encore projets agricoles, etc. Il y eut une session pour les curés, les initiant à l’importance et l’élaboration de tels projets. N’oublions pas qu’il s’agit de mission et pas d’argent simplement.

MAISON GÉNÉRALICE
Martin Grenier et Odon Kipili

Portail de l’Église d’Afrique à Rome.

La maison généralice est bien connue par beaucoup de confrères pour être la résidence du conseil général et l’équipe qui le soutient, et des confrères étudiants. De nombreuses sessions y sont tenues pour nos confrères et SMNDA et elle est déjà un lieu de rencontre pour beaucoup d’africains de Rome. Sa rénovation a fait surgir la préoccupation d’améliorer son rayonnement à Rome et dans le monde missionnaire.

Avec le temps, plusieurs suggestions ont été exprimées, et parmi elles, l’idée que la maison généralice devienne le portail de l’Église d’Afrique est née. La collecte et diffusion des nouvelles d’Afrique et de son Église, la planification de conférences avec des thèmes pertinents pour l’Afrique, tenue de sessions traitant sur des réalités africaines, conférences de presse, usage de la salle du chapitre, possibilité d’un petit musée. Le projet correspond à notre charisme missionnaire. Le Président du SECAM, le Card. Philippe Ouedraogo le supporte. Le projet permettrait à la maison généralice de rejoindre les périphéries africaines et d’en informer le public. Il y a bien sûr de nombreux détails à prévoir, de personnes à contacter et des confrères à nommer pour élaborer ce projet et le mettre en marche.

ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE

Les six équipes ont apporté le fruit de leurs échanges à la première assemblée plénière du chapitre. On leur avait demandé de partager trois thèmes essentiels provenant des différents rapports entendus jusqu’à aujourd’hui. Le but de cet exercice consiste à enregistrer les principales lignes directrices émergentes, par exemple dialogue interreligieux, mission hors Afrique, internationalité, interculturalité, finances. Il n’y a pas lieu de paniquer si vous ne voyez pas vos préférences car le chapitre en est à sa première semaine.

Laisser un commentaire