La Fondation « Africa Sur » et l’impact de ses activités (PE n° 1081)

Depuis 1979, la Fondation « Africa Sur » (AFS) basée à Madrid, a travaillé dans les domaines de l’information, de l’éducation, de la documentation, de la promotion de Justice et Paix (JPIC), du dialogue et du développement intégral en Afrique ; en fait, tout ce qui concerne le continent africain.

Les objectifs fondamentaux restent les même : une meilleure compréhension des cultures africaines, de la réalité, des potentialités et des défis des peuples africains, en cherchant à promouvoir des relations plus justes et un développement intégral.

Les groupes cibles sont les jeunes, les éducateurs, les leaders sociaux, les hommes politiques, les hommes d’affaires et le monde hispanophone.

Les moyens mis à notre disposition sont le web, les émissions de radio, les entretiens à la télévision, les cours, les publications et le réseautage avec d’autres groupes intéressés par l’Afrique. Nous avons deux collaborateurs professionnels et des dizaines de bénévoles qui sont nos collaborateurs essentiels.

Il est nécessaire de faire une évaluation continue et une mise à jour constante de nos contacts et activités si nous voulons atteindre nos objectifs dans ce domaine en constante évolution et utiliser les moyens numériques les plus récents à notre disposition.

Nous souhaitons partager avec vous quelques indicateurs d’impact, démontrant la pertinence de l’AFS.

1. Le site Web: www.africafundacion.org

Le site web AFS est devenu un point de référence dans le monde hispanophone pour obtenir une meilleure connaissance des nouvelles et des événements africains et avoir accès aux études et aux publications pertinentes sur l’Afrique. Chaque jour, le site Web reçoit 1.650 accès de différents numéros d’identification du routeur (IP). L’accès d’une communauté de cinq ou d’un groupe d’étudiants de 2.000 membres est calculé comme une accès seulement. Par conséquent, ces 1.650 accès quotidiens peuvent signifier des milliers et même des millions d’individus qui ont accédé au site AFS.

Les informations concernant le meurtre en Argentine de l’activiste sénégalais des droits de l’homme, Masar Ba, ont d’abord été diffusées par notre site Internet et ont reçu plus de 60.000 visites en une journée, principalement en provenance d’Argentine.

La nouvelle de la condamnation de Hissène Habré à la prison à perpétuité est apparue sur notre site Internet le 30 mai 2016 une heure avant sa parution dans les principaux médias espagnols tels que le prestigieux El Païs.

2. Programmes de Radio

AFS produit et présente trois types de programmes radiophoniques:

« Africania » est un programme d’une heure, composé d’un éditorial, de nouvelles africaines, d’un entretien avec un représentant africain ou un spécialiste des affaires africaines, un calendrier d’événements, et le tout agrémenté de musique africaine. Ce programme est mis à la disposition de « l’Union des radios régionales » de l’Espagne et de l’Amérique du Sud. Nous savons que 35 radios régionales et locales présentent régulièrement nos programmes, qui sont téléchargés 108 fois par semaine (5.605 par an) par différents individus et / ou autres radios communautaires. Cela signifie que nous avons une large diffusion.

« La otra cara de Africa » (l’autre visage de l’Afrique) est un programme de cinq minutes présentant un autre visage moins connu de l’Afrique. Les mêmes 35 stations de radio diffusent notre programme, qui est téléchargé 57 fois par semaine (3.012 fois par an) par des individus ou d’autres radios communautaires. Cela permet de donner plus d’informations sur l’Afrique.

« Africa Hoy » (l’Afrique aujourd’hui) est un programme du Groupe Radio National Espagnol (RTVE). Ce programme consiste en une entrevue de 20 à 30 minutes diffusée tous les vendredis. Ce programme fait l’analyse des événements et des actualités les plus significatifs qui ont eu lieu pendant la semaine sur le continent africain. Ce programme a la capacité d’atteindre plusieurs millions de personnes d’expression espagnole partout dans le monde.

3. Cours universitaires

Chaque année académique, AFS présente dans cinq universités des programmes portant sur différents thèmes africains dans le domaine des cultures, des religions, de la JPIC, de l’islam en Afrique et en Europe. Les sujets les plus populaires sont l’islam en Afrique et en Europe, les nouvelles formes d’esclavage en Afrique, les Droits de l’Homme, les femmes comme protagonistes du développement de l’Afrique, les groupes armés, etc.

Trois confrères et des membres du personnel, ainsi que quelques professeurs africains, participent à la présentation de ce service. Chaque professeur présente normalement 12 cours de trois heures chacun et ont en moyenne 70 étudiants par séminaire. Cela signifie que chaque enseignant est en contact avec 840 étudiants par an, et que nous quatre et quelques professeurs éduquent 3.360 étudiants par année académique.

Un fait intéressant est que deux universités de Madrid ont déjà intégré différents cours sur l’Afrique avec l’implication de l’AFS dans leur programme d’études.

4. Google

AFS a une position excellente dans les principaux moteurs de recherche (SEO) tel que Google où AFS se trouve dans les premières places pour les thèmes reliés à l’Afrique.

Si vous écrivez en Espagne “Connaissance de l’Afrique” sur Google, vous trouverez AFS en première page, en troisième place,
sur “Bitacora Africana,” AFS est en première page et en première place,
sur “Africania,” vous avez AFS en première page et en première place,
sur “Biblioteca Africana,” nous sommes en première page et en première place,
sur “Documentation Africana,” AFS est en première page et première place,
sur “Estudios Africanos,” AFS est en première page en huitième place,
sur “Cursos Universidad Africa,” AFS est en troisième place de la première page,
sur “Islam en Africa,” AFS apparait en septième place en première page,
sur “Afroislam,” nous sommes en première page en deuxième place,
sur “Agenda Africana,” AFS est en quatrième place en première page,
sur “Ensayos Casa Africa,” AFS est en première page et première place,
sur “Pagina web Africa,” AFS est en première page et première place
sur “Portal web Africa,” AFS est en première page et première place
sur “Portal Africa,” AFS est en première page et cinquième place.

5. Afrique dans les écoles et les bibliothèques

Il s’agit de deux programmes « d’éducation formelle » et « d’éducation informelle », que nous avons présentés pendant des années. Toutefois, ils ne peuvent pas être offerts à l’heure actuelle pour des raisons financières. Ces programmes ont bénéficié à plus de 500 étudiants ainsi qu’à de nombreux enseignants et bibliothécaires qui cherchent à être des citoyens engagés dans la promotion d’un développement interculturel et responsable. Dans le cadre de « Africa en la Escuela », un programme très intéressant et intercontinental a été élaboré en collaboration avec trois universités africaines (l’université des Martyrs de l’Ouganda, l’université d’Ibadan et l’université Kwame Nkrumah) et trois universités européennes (les universités de Malaga, Complutense de Madrid et UNED).

6. AFS comme lieu de rencontre

Chaque semaine, nous présentons de nouveaux livres (ou des thèses) écrits sur l’Afrique par des écrivains africains ou d’autres auteurs. Des associations africaines se rencontrent régulièrement dans nos locaux ; ils invitent parfois des personnes ressources ou bien ils tiennent seulement leurs propres réunions.

Les 25 ambassadeurs africains à Madrid invitent toujours AFS à leurs célébrations et réunions générales. Ils ont montré leur appréciation pour la façon dont nous présentons l’Afrique en offrant à AFS un don important. Quand un président africain vient pour une visite officielle en Espagne, le roi et le gouvernement invitent généralement AFS à y assister.

Nous recevons chaque jour quatre ou cinq jeunes Africains. Ils viennent s’informer sur ce qui se passe dans leurs propres pays. Nous accueillons aussi deux ou trois chercheurs sur une base quotidienne. Ils viennent consulter les livres dans notre bibliothèque de 24.000 volumes.

Nous vous remercions sincèrement de votre intérêt et de votre soutien qui nous permettent de poursuivre ces activités.

Lázaro Bustince, M.Afr.

Laisser un commentaire