‘’Katholikentag’’… Le rassemblement des Catholiques en Allemagne

Du 9 au 13 mai 2018 a eu lieu le grand rassemblement des Catholiques à Münster, au nord d’Allemagne. Plusieurs sœurs missionnaires de notre Dame d’Afrique et plusieurs missionnaires d’Afrique y ont participé. Ensemble ils ont accueilli beaucoup de visiteurs dans leur stand commun. Quelques sœurs et confrères sont venus de Pologne pour y participer et pour enrichir visiblement notre internationalité et interculturalité.Nombreux étaient les visiteurs qui se sont arrêtés devant le stand pour une conversation personnelle, pour chercher des informations sur nos instituts missionnaires et sur l’Afrique. Parfois aussi attirés par le son des tam-tams, plusieurs personnes sont venues par curiosité ou bien par nostalgie d’un séjour dans un pays d’Afrique, ou bien parce que l’un ou l’autre a une connaissance parmi nos sœurs ou confrères.

A plusieurs reprises, nous avons vécu la joie des retrouvailles. Perdus de vue après tant d’années, le stand a permis de se revoir, de se rencontrer et d’échanger.

A part de ces rencontres intéressantes et enrichissantes, le stand a transmis des messages sur nos priorités missionnaires et sur nos différents champs d’apostolat.

« Cherchez la paix par le dialogue interreligieux » : l’exemple du Nord du Ghana

Les organisateurs du rassemblement des Catholiques (« Katholikentag ») ont invité une délégation du Nord du Ghana. Ainsi notre confrère Mgr. Richard Baawobr, évêque de Wa, a pu venir à Münster. Lors d’une conférence sur le dialogue interculturel, il a partagé son expérience sur le dialogue islamo-chrétien. Ensemble avec Dr. Hazic Hussein Zakaria, Imam de la mosquée Quran de Tamale, ils ont donné des nombreux exemples sur le dialogue vécu au sein de la société au Nord du Ghana. Lors de la conférence, deux experts et le public ont eu l’occasion de poser des questions aux conférenciers pour mieux comprendre le contexte et la pratique interreligieux. Les défis du dialogue se situent en particulier au niveau : des mariages mixtes, des écoles mixtes qui sont fréquentés par des élèves de différentes religions et la sensibilisation des leaders religieux à la base.

Personnellement, j’ai retenu un message qui m’a profondément touché : Le Dieu d’amour a créé musulmans et chrétiens, non pas pour qu’ils luttent les uns contre les autres, mais pour qu’ils puissent apprendre à vivre ensemble et à s’engager ensemble pour plus de paix dans le monde.

Andreas Göpfert, MAFr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.