La personalité du Cardinal Lavigerie

Dans le cadre des « Conférences romaines » du 150ème anniversaire des fondations de la Société des Missionnaires d’Afrique et de la Congrégation des Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique, voici l’enregistrement de la conférence du Père Jean-Claude Ceillier, un des historiens de la Société des M.Afr., qui nous a entretenu sur la « Personalité du Cardinal Lavigerie ». « Lavigerie, qui est cet homme, qu’a-t-il vécu intérieurement? », nous dit-il. L’ambition du Père Ceillier n’est pas de présenter le résultat d’une étude académique mais de partager le fruit de ses nombreuses lectures en reprenant 4 caractéristiques de la pensée de Lavigerie :

  1. Un grand esprit d’ouverture et une intelligence tournée vers lka recherche d’horizons nouveaux.
  2. Une vision ouverte du salut et de l’Eglise.
  3. Le sens de l’Histoire.
  4. Le sens du bien de l’homme et du bien public.

Il terminera sa conférence en partageant quelques caractéristiques du Charisme des Missionnaires d’Afrique et des SMNDA qui découlent naturellement de la personalité du Cardinal Lavigerie :

  • les Missionnaires d’Afrique et les Sœurs Missionnaires de N.D. d’Afrique sont fondés pour le service évangélique en Afrique (et auprès du monde africain) ; c’est le but de leur fondation et leur lieu de mission.
  • les Missionnaires, hommes et femmes, iront là où la bonne nouvelle de l’amour de Dieu en Jésus-Christ n’est pas parvenue ; et la mission se fait dans la confiance et la patience, avec prudence.
  • les missionnaires iront vers les plus pauvres, les déshérités de la vie, ceux dont la dignité est méprisée, les situations de détresse ne les rebuteront pas
  • les missionnaires vivront et travailleront toujours en communauté au moins de trois ; ils vivront entre eux un authentique esprit de famille, fraternellement : ce sera un témoignage à donner autour d’eux.
  • les missionnaires seront tout à tous. Ils vivront aussi proches que possible des gens auxquels ils sont envoyés : l’étude de la langue est une exigence majeure, puis la culture, les coutumes, la nourriture, etc. La pauvreté fait partie de la vie missionnaire.
  • les missionnaires seront convaincus que rien de sérieux et de durable ne se fera sans une prière fidèle, constante, et un engagement de tout eux-mêmes pour la mission. Fidèle à cet esprit, ils vivront la mission dans l’action de grâce et la joie, malgré les souffrances et les épreuves.
  • Les missionnaires se rappelleront qu’ils forment une grande famille ; ils aimeront leur institut et en assureront la force apostolique par leur fidélité à la Règle, leur obéissance aux supérieurs, et leur esprit fraternel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.