La vie dans la communauté de formation de CEBU

LA VIE DANS LA COMMUNAUTÉ DE FORMATION DE CEBU

La maison de formation de Cebu est située au 4, rue Kalaw, village de Santo Nino, Banilad, Cebu City. La Communauté pour l’année académique 2019-2020 est composée de trois prêtres ( les Pères John Gould, Bonaventure Gubazire et Boris Yabre) et de cinq candidats philippins (Richard, Roberto, Mark, Vincent et Christian). Nos candidats viennent de différentes îles des Philippines, ils sont venus ici pour suivre l’appel de Dieu et ils aspirent à faire partie de la communauté des Missionnaires d’Afrique.

Notre année académique a commencé en août 2019 par une expérience d’immersion de trois semaines à la “Fazenda de Esperança”, un centre de réhabilitation pour les personnes souffrant d’addictions, qui est situé sur l’île de Masbate, à environ 300 km de Cebu City. À notre retour dans la communauté, avec les formateurs, nous nous sommes réunis pour décider de la manière dont nous aimerions vivre ensemble en tant que communauté. Nous avons élaboré un document intitulé “Plan d’orientation de la communauté” dans lequel nous avons exposé nos attentes, les moyens de les réaliser et les obstacles que nous pourrions rencontrer dans notre parcours de discernement. Lors de notre récollection mensuelle, nous nous sommes engagés à réaliser notre Plan d’orientation communautaire sur ce thème : “Appelés par Jésus, nous nous engageons à grandir dans l’amour par l’ouverture les uns aux autres en discernant notre appel”.

D’un point de vue spirituel, notre vie quotidienne est centrée sur la prière du matin et du soir, associée à la méditation et à la célébration de la Sainte Eucharistie. Tous les trois week-ends du mois, nous allons faire une récollection au centre de retraite Betania – Lahug. La récollection est animée soit par l’un des formateurs, soit par une personne extérieure à la communauté. Ces moments de recueillement nous aident à être en contact avec nous-mêmes ainsi qu’à réfléchir sur nos combats et nos espoirs et sur la façon dont nous sommes appelés à approfondir notre appel à devenir des disciples de Jésus dans la Société des Missionnaires d’Afrique. En même temps, ils nous offrent un moment de pause de notre vie académique.

D’un point de vue académique, nous suivons le programme de philosophie (B.A.) de l’Université de San Carlos, campus de Talamban, situé à environ 3 km de notre Maison de Formation. Là, nous sommes mis au défi de réfléchir intensément. Outre les études académiques, nous avons le privilège de suivre dans notre communauté des sessions et des programmes, comme la formation humaine, les cours d’anglais et l’initiation au charisme des Missionnaires d’Afrique. Toutes ces choses mises ensemble nous permettent d’avoir une formation complète.

Nous avons des réunions de candidats et d’autres plateformes où nous sommes libres de partager nos expériences de vie ainsi que nos défis. Une fois par semaine, lors de notre messe quotidienne, nous sommes invités à partager nos réflexions pendant la messe. Pendant ces moments, nous apprenons à écouter comment Dieu nous parle à travers les Saintes Écritures et les événements de notre vie. Les anniversaires sont célébrés le dernier vendredi de chaque mois.

Tous les deux dimanches du mois, nous avons une messe ouverte pour les Amis des Missionnaires d’Afrique (FROMAP). Grâce à ces rencontres, nous apprenons à entrer en relation avec des personnes d’âges et de sexes différents. Nous faisons également la promotion vocationnelle en partageant nos expériences avec les jeunes qui participent à la messe.

Nous sommes reconnaissants aux Missionnaires d’Afrique de nous donner l’occasion d’apprendre à devenir des disciples de Jésus, de découvrir et de développer notre potentiel académique et d’en savoir plus sur qui nous sommes en tant que personnes.

Nous félicitons notre frère Kiran Joseph, de l’Inde, qui a reçu sa ghandourah et son chapelet lors d’une cérémonie qui s’est tenue au Centre de formation spirituelle de Kasama. Nous gardons Kiran et tous nos jeunes frères dans nos prières.

(de la circulaire de SOA de janvier 2020)

Laisser un commentaire