Le peuple Congolais crie sa souffrance : allons vite aux élections

A l’initiative de l’Archidiocèse de Bukavu :

Chaîne de prière et Education civique
pour des élections apaisées
en République Démocratique du Congo en 2018

 

Dans sa mission prophétique, l’Eglise de tout temps et de tout lieu s’est toujours mise du côté du peuple de Dieu pour porter ses peines et ses joies, ses angoisses et ses espoirs auprès de l’Unique Maitre de la vie car l’Evangile est un message de salut à toute la création.

Notre pays, la RD Congo, traversant une période tumultueuse sur le plan politique, économique et social, en ce moment que le Saint Père prie particulièrement pour lui, notre épiscopat s’engage résolument à accompagner le processus électoral, de par l’accord de la saint Sylvestre de 2016, qui nous conduira à l’instauration d’un pouvoir légitiment élu par le peuple et qui présidera démocratiquement à sa destinée.

Dommage que, à cause des perturbations socio- sécuritaires enregistrées (vécues) ici et là sur l’étendue de notre territoire national, particulièrement dans le grand Kasaï, et la lourdeur de mettre en place un gouvernement d’union nationale et le Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA), le grand rendez-vous du 31-12-2017 n’a plus été respecté.

Qu’à cela ne tienne, considérons que nous avons perdu une bataille mais pas la guerre et armons-nous à nouveau pour celui du 23-12-2018, comme nous le trace le calendrier électoral publié le 05-11-2017, avec plus de détermination, de confiance et d’espérance.

Dans nos deux messages, celui du 23-06-2017, intitulé :«Le pays va très mal, Débout congolais, Décembre 2017 approche » et celui du 24-11-2017 portant pour titre : « Le peuple congolais crie sa souffrance (Ex3,7) ; allons vite aux élections », nous nous encouragions à prier pour confier le «processus électoral à Dieu, Maitre de l’histoire» en sachant que « si le Seigneur ne bâtit la maison, c’est en vain que peinent les bâtisseurs» redoublons encore d’effort et sans nous lasser, prions sans cesse pour la réussite de ce processus électoral.

Ainsi, après notre chaine de prière, qui nous a conduits de juillet à décembre 2017, ce dont nous rendons grâce à Dieu, car Il nous a gardés et nous a évité pas mal de malheurs, voici celle qui nous conduira du 01- 01-2018 au 31-12-2018 car, c’est par notre persévérance que nous obtiendrons le salut (cf. Lc 21,19).

Grâce à la prière, croyons-nous, le Seigneur nous inspirera d’autres actions et activités par lesquelles nous collaborerons à l’aboutissement heureux du processus électoral.

Le peuple a déjà trop souffert, il ne devrait plus dépasser 2018 sans élection, en vue d’une alternance démocratique et apaisée au pouvoir.

Pour lire le programme complet de la Chaîne de Prière, veuillez suivre ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.