L’Immaculée Conception 2022 GMG

Solennité de l'Immaculée Conception

Maison Généralice 2022

J’ai été frappé cette fois-ci, plus qu’auparavant, par le fait que l’Immaculée Conception est célébrée pendant le temps de l’Avent. Pendant l’Avent, l’Église nous exhorte à renouveler le souvenir du grand amour que Dieu nous a témoigné en envoyant son Fils pour qu’il habite parmi nous. Nous nous rappelons que la venue du Christ n’était pas seulement au bénéfice de ses contemporains ; son pouvoir s’étend à nous tous, si par la foi nous acceptons volontiers la grâce qu’il a apportée au monde en vivant dans l’obéissance à son égard.

La venue de Jésus le sauveur annonce le salut. Bien que nous le comprenions essentiellement en termes de communion avec Dieu, qui est la grâce de l’incarnation, les lectures de ces derniers jours, bien à notre avantage dans les situations auxquelles nous sommes confrontés en tant qu’humanité mais aussi en tant que famille Lavigerie, nous inspirent la consolation, la force, la paix intérieure et la confiance dans le Seigneur, et ce faisant, nous amènent à regarder notre salut en termes de rédemption de tout ce qui nous asservit, bref, du poids et des conséquences du péché dans ses diverses dimensions, qu’elles soient personnelles ou sociales.

La venue du Seigneur annonce des temps nouveaux. Elle annonce une ère nouvelle pour l’humanité et pour l’univers : où “les humbles trouveront leur joie dans le Seigneur, et les pauvres se réjouiront dans le Saint d’Israël, car le tyran ne sera plus et l’arrogant aura disparu” (Is 29, 18-18), c’est un temps où le péché et ses conséquences d’injustice ne seront plus ! Cette nouveauté fait partie du plan de salut éternel et aimant de Dieu, comme le proclame la lettre aux Éphésiens : Nous avons été choisis en Christ avant la fondation du monde pour être saints, irréprochables, immaculés, devant lui dans l’amour, à la louange de la grâce glorieuse de Dieu. Marie dans le dogme que nous célébrons : l’Immaculée Conception ou la croyance que la Vierge Marie était libre du péché originel dès sa conception, apparaît comme la réalisation nouvelle et concrète du plan éternel et aimant de Dieu pour le Salut. Bien que nous soyons marqués par l’histoire du péché, qui est notre expérience, nous pouvons encore dire avec Saint Paul dans la lettre aux Éphésiens que, comme Marie, nous avons été choisis dans le Christ avant la fondation du monde pour être saints, irréprochables, immaculés, devant lui dans l’amour à la louange de la grâce glorieuse de Dieu.

Il est donc important que nous cherchions à être à la hauteur de cela ? Comment pouvons-nous être à la hauteur de l’appel de Dieu pour nous avant la fondation du monde ? C’est ici que Marie devient pour nous, en référence à Eve, la nouvelle mère de tous les vivants. Avec elle commence une nouvelle ère. L’époque de nos ancêtres et de nos aïeules, Adam et Ève, avec ses structures marquées par la puissance de Satan, a été défaite en elle. Marie devient aussi l’exemple du nouveau peuple de Dieu, destiné à obéir à Dieu. Nous savons maintenant, avec Adam et Eve, où mène la désobéissance à Dieu. Nous savons où mène le péché. Par la grâce de Dieu, une nouvelle ère commence avec Marie. Nous pouvons nous demander quel est l’exemple donné par Marie.

On ne parle pas beaucoup d’elle dans les évangiles, mais un trait essentiel la caractérise, c’est une femme de foi et de confiance en Dieu, “Voici, je suis la servante du Seigneur. Qu’il me soit fait selon ta parole”. C’est là que réside sa grandeur, si l’on peut dire. C’est ce que Jésus indique comme tel. La grandeur de Marie ne réside pas, comme certains l’ont pensé, dans le fait que ses entrailles ont porté Jésus ou que son sein l’a allaité (Lc. 11, 27-28), mais dans le fait qu’elle a entendu la parole de Dieu et qu’elle lui a obéi ! Ce qu’Adam et Eve n’ont pas fait ! La mère, les sœurs et les frères de Jésus sont ceux qui entendent la parole de Dieu et la mettent en pratique.

Alors que nous poursuivons notre voyage à travers ce temps de l’Avent, ouvrons-nous de plus en plus à la grâce de Dieu pour qu’il enlève tout obstacle à sa présence afin qu’il puisse venir à tout moment habiter spirituellement dans nos cœurs et dans nos vies et celles de tous, pour l’établissement de son Royaume parmi nous.

Stan Lubungo

Laisser un commentaire