On se parle à la Maison Générale…

A la Maison Généralice, nous planifions presque tout autour des programmes de nos « confrères étudiants ». Et comme la plupart d’entre eux ont repris ou commencé leurs études aujourd’hui ou lundi dernier, le week-end dernier avait été choisi pour avoir quelques activités ensemble. Nous avons commencé vendredi soir par un beau BBQ réunissant non seulement les 45 membres de la communauté mais aussi les 14 missionnaires seniors de notre Société et des SMNDA, venus pour vivre la « session-senior », ainsi que leurs deux animateurs, le Père Bernard Ugeux et la Sœur Helga Franke. Quelques visiteurs étaient également présents pour faire de cette soirée une grande soirée !

A partir du lendemain, nous avons consacré un jour et demi à vivre ensemble une session de formation, confiée à notre coordinateur JPIC-ED Andreas Göpfert et à notre confrère étudiant Prosper Harelimana. Samedi matin, nous avons commencé par quelques jeux destinés à rompre la glace, mais aussi à souligner de façon ludique les fréquentes interprétations erronées qui peuvent survenir dans une grande communauté composée de membres aux origines si diverses.

Tout au long du week-end, nous avons été divisés en petits groupes de discussion, soigneusement composés en fonction des sujets abordés. Comme la grande communauté du Généralat est divisée en trois sous-communautés, que nous appelons équipes, nous avons été invités à évaluer en équipe la qualité de notre communication entre nous et à apporter des propositions créatives pour l’améliorer, puis à faire de même au niveau de la grande communauté. Le lendemain, nous étions également divisés en groupes interculturels et intergénérationnels pour partager le succès et les défis de la communication entre nous et les moyens possibles de l’améliorer.

Messe du samedi présidée par le supérieur de la communauté, Guy Theunis.

La plupart d’entre nous ont profité de cette session qui s’est terminée par un « apéritif » après la messe finale présidée par Martin Grenier, l’assistant jouant le rôle du provincial dans la communauté du Généralat.

La messe de clôture a été présidée par Martin Grenier, le « Supérieur provincial » officiel de la Communauté de la Maison générale.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.