PAO – Une histoire de relation personnelle avec le Christ

PAO - Une histoire de relation personnelle avec le Christ

Nous relayons ici in article de la Maison Lavigerie, premier cycle de formation à Ouagadougou, où le Supérieur Général est en visite apostolique prolongée. L’article original se trouve sur le blog de la Maison Lavigerie.

Père Stanley Lubungo lors de son homélie

Quelle merveille le coronavirus fit pour nous, nous étions en grande joie. En tant que communauté lavigerienne, nous avons eu la très grande et inestimable joie d’accueillir et de passer quelques jours avec le supérieur général des missionnaires d’Afrique, le révérend Père Stanley Lubungo. Pendant ses quelques jours de visite à la maison Lavigerie, le révérend Père Stanley dans le but d’encourager les uns et les autres a d’abord rencontré les étudiants de la maison puis les formateurs. En ce qui concerne la rencontre avec les étudiants, plusieurs éléments étaient très riches et ont permis de raviver en nous étudiants la volonté de continuer la formation en vue de devenir missionnaire d’Afrique.

Le révérend Père a d’abord commencé par formuler des souhaits de bonne santé au regard de la situation sanitaire qui prévaut dans le monde entier. Il a exprimé aussi sa grande jovialité d’être avec nous. Pour le révérend Père, la situation actuelle est un défi pour tous et surtout pour nous croyants. Cette situation est une invitation à la prière. Elle montre notre vulnérabilité et nous interpelle dans notre vocation missionnaire car selon le révérend Père, « personne n’est chez lui ici dans sa famille ». Il a fini de parler de la situation sanitaire en lien avec notre formation en nous disant : « j’espère que vous allez intégrer ce petit détail dans votre formation missionnaire. »

Père Stanley lors de son discours aux étudiants

Le révérend Père nous a ensuite parlé de la formation. Il a beaucoup insisté sur l’importance de la première étape de la formation car elle est comme la fondation de notre appartenance ou de notre découverte de la société des missionnaires d’Afrique. La première étape de la formation est une étape de croissance dans tous les aspects de la vie ; c’est surtout une étape de discernement. Pour nous encourager et nous inviter à plus de concentration dans la formation, le révérend père disait : « votre présence ici [à la maison Lavigerie] est une histoire de relation personnelle avec le Christ. » Il nous exhortait à beaucoup prendre au sérieux l’ampleur de l’appel et à accepter ses implications car, « c’est l’appel qui envoie en mission. » Et, si nous ratons cela dès le début de la formation, nous sommes mal partis.

Toute la communauté avec le Père Stan Lubungo

Enfin, l’être du missionnaire était l’un des thèmes abordés par le supérieur général au cours de cette rencontre avec les étudiants. Il a pris assez de temps pour nous dire et nous expliquer ce que ça veut dire réellement être missionnaire. Être missionnaire, c’est un appel à quitter une certaine vie matérielle, à laisser tout. Il ne faut pas quitter pour quitter mais il faut quitter pour s’attacher au Christ dans la prière personnelle intense et dans l’écoute de la Parole de Dieu. Et, pour le révérend Père Stanley, « l’attachement à Jésus est une condition sine qua non du devenir apôtre [du devenir missionnaire d’Afrique]. » Le missionnaire est celui qui part non seulement pour annoncer le Christ mais aussi celui qui se laisse évangéliser par ceux vers qui il est envoyé. L’authentique missionnaire est celui qui part pour rencontrer l’autre dans sa différence qui qu’il soit. En faisant le lien entre la vie missionnaire et la formation, le révérend Père disait : « vous avez toutes les années de formation pour mieux connaître Jésus afin de mieux le suivre et le servir. » Il nous a rappelé que les missionnaires d’Afrique qui ont été béatifiés n’ont rien fait de spécial. Pour lui, « ils ont seulement aimé de tout leur cœur les peuples envers qui ils ont été envoyés, ils sont restés fidèles à l’appel qu’ils ont reçu. » Le révérend Père a terminé cette thématique en ces termes : « préparez-vous à cette vie-là [à ce type de vie missionnaire] et ne vous laissez pas dévier ; sachez toujours où vous allez. »  Nous adressons notre sincère merci au supérieur général pour les multiples encouragements et pour toutes ces paroles réconfortantes. Nous remercions le Seigneur Ressuscité pour cette belle opportunité qu’il nous a donnée. Puisse lui-même venir en aide à notre monde en détresse. Qu’il bénisse la vie et le ministère du révérend Père Stanley et lui accorde une santé de fer afin qu’il puisse toujours mener à bien sa tâche. Amen !

Serge Sawadogo

Laisser un commentaire