Une maison pour tout le monde ? Renouveler l’OIKOS de DIEU.

Une maison pour tout le monde ? Renouveler l'OIKOS de DIEU.

Dans le cadre du TEMPS POUR LA CREATION qui se célèbre du 1er septembre au 4 octobre notre communité des Missionnaires d’Afrique ensemble avec la communauté des Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique (SMNDA), les Sœurs Maristes et les Pères Oblats de Marie Immaculé ont entrepris cette année une initiative commune.

Pour vivre le thème « UNE MAISON POUR TOUT LE MONDE ? RENOUVELER L’OIKOS DE DIEU » nous consacrons, tous les samedi après-midi, un moment de rencontre et de prière autour d’une tente, qui est déplacée d’un jardin à l’autre et qui nous conscientise sur la symbolique de la tente à partir différents textes de l’Ancient Testament.

Samedi le 18 septembre, la célébration a eu lieu au jardin des M.Afr. Le père Stanley Lubungo, Supérieur général, et la sœur Maria Carmen Ocón Moreno, Assistante générale des SMNDA, ont souhaité la bienvenue aux participants autour de la tente qui nous rappelle que nous sommes des pèlerins, un peuple en route sur la terre, notre maison commune.

Après la lecture de l’extrait de Lévitiques 23, 33-34, lu par sœur Gisela Schreyer, les participants ont reçu une feuille de palmier pour s’immerger dans l’esprit de la fête juive de Sukkot. Cette fête nous rappelle notre dépendance à l’égard du don de la création de Dieu – de la terre, du ciel, des mers, des oiseaux, des animaux et des insectes – et l’invitation de Dieu à l’humanité à partager la terre, notre maison commune, et l’univers de Dieu.

Plusieurs membres de la communauté ont constitué une chorale accompagnée par nos musiciens. Ils ont enrichi la célébration avec des chants de langues diverses provenant de différents continents.

Les prières d’intention, préparées par la communauté des SMNDA, ont également fait entendre nos voix et nos préoccupations concernant l’état écologique dramatique des cinq continents. Le père Martin Grenier a conclu la prière par une bénédiction présentée par des confrères en Moore, Dagara et Arabe.

La rencontre s’est terminée avec un verre d’eau partagé et des biscuits. Près de 100 religieux et religieuses d’une douzaine de Congrégations ont participé à la prière.

Cette expérience priante, joyeuse et inclusive, intercongrégationnelle et interculturelle sous les arbres du jardin et sous les rayons de notre frère Soleil, a été bien appréciée par tous les participants. Samedi prochain nous continuerons notre cheminement en faveur de l’OIKOS, notre maison commune, dans le jardin des Oblats de Marie Immaculée.

Week3
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Laisser un commentaire