Déclaration de la CENCO

A l’issue de son assemblée plénière extraordinaire du 15 au 17 février 2018, la Conférence Episcopale Nationale du COngo (CENCO) a fait une déclaration :

  1. Redisant la Vocation de l’Eglise de contribuer au bien-être du Peuple Congolais, à la sauvegarde et à la promotion de la dignité de la personne humaine, au respect de la vie, des libertés et des droits fondamentaux.
  2. Constatant des faits graves et des attitudes hostiles:
    1. Répression sanglante des marches pcifiques
    2. Campagne de dénigrement et de diffamation de l’Eglise Catholique et de sa hiérarchie
    3. Extension inquiétante  des zones d’insécurité
    4. Application sélective et biaisée des dispositions de l’Accord de la Saint-Sylvestre.
    5. Polémique autour de la « machine à voter »
  3. Faisant des recommandations concernant :
    1. Au gouvernement : l’urgence d’organiser des élections et le respect de l’accord de la Saint-Sylvestre
    2. Aux autorités compétentes : les manifestations / marches pacifiques et la sécurité
    3. Au CENI : la  « machine à voter »
    4. Au Peuple Congolais : la Vigilance
    5. A la Communauté Internationale : l’accompagnement
  4. Concluant en rendant hommages aux victimes des violences et en encourageant tous les congolais et congolaises à combattre tout ce qui peut hypothéquer l’avenir du Congo.

Veuillez suivre ce lien pour lire la déclaration dans son intégrité.

Vous serez peut-être intéressé de lire ici une déclaration des prêtres, religieux et religieuses kinois faite lors de la célébration des obsèques des victimes de la marche du 21 janvier 2018

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.