Emmanuel Ngona… de Rome

Cet extrait de la lettre d’Emmanuel Ngona, provincial de la PAC, écrite de Rome pendant la réunion des provinciaux, et publié dans le dernier Info-PAC, nous donne une petite idée des débats qui ont eu lieu pendant la semaine de rencontre entre les provinciaux et le Conseil Général.

Bonjour à chacun de vous de Rome, Cité éternelle ! Et que la Paix du Christ habite dans votre coeur en cette année Jubilaire !

J’espère que chacun de vous se porte bien là où le Seigneur l’a planté pour fleurir.

Si je vous écris aujourd’hui, c’est pour partager quelques éléments qui m’ont frappé lors de notre meeting entre les provinciaux et le Conseil Général du 10 au 16 février 2019.

1) Au cours d’une audience privée du 8 février entre le Pape François et les Mafr et SMNDA à l’occasion du 150ème anniversaire de notre Fondation, le Pape a rappelé notre mission aujourd’hui là où nous sommes :

« La mission ad extra, c’est dans votre ADN… Je vous encourage à garder votre regard fixé sur Jésus Christ, pour ne jamais oublier que le véritable Missionnaire est d’abord un disciple et que l’annonce de l’Evangile ne peut se vivre qu’au prix d’une véritable communion missionnaire. Que l’Esprit fasse de vous des constructeurs de ponts entre les hommes. Là où le Seigneur vous a envoyés, contribuez à faire grandir une culture de la rencontre ; continuez à être les serviteurs d’un dialogue qui, tout en respectant les différences, sait s’enrichir de la différence des autres. Et je vous remercie en particulier pour le travail que vous avez déjà accompli au service du dialogue avec nos frères et soeurs musulmans. Par le style et la simplicité de votre mode de vie, vous manifestez aussi la nécessité de prendre soin de notre maison commune. Enfin dans le sillage du Cardinal Lavigerie, soyez des semeurs d’Espérance, en luttant contre les formes actuelles d’esclavage. Cherchez toujours à vous faire proches des petits et des pauvres, de celles et ceux qui attendent aux périphéries de nos sociétés, d’être reconnus dans leur dignité, d’être accueillis, protégés, promus et intégrés… ».

2) Dans le contexte de notre Jubilé et de l’anniversaire des 100 ans de la lettre apostolique « Maximum » du Pape Benoit 15 (lettre qui a servi à réveiller la conscience missionnaire, donner un nouvel élan à la mission ad gentes et rappeler la raison d’être de la Mission), qui sera célébré en octobre 2019, nous voulons donner un nouvel élan à notre Mission au niveau personnel, communautaire, sectoriel ou provincial dans la ligne de l’interpellation du Cardinal Filoni à notre égard : « Que signifie le centième anniversaire d’une famille religieuse, si ce n’est réfléchir fondamentalement et comprendre pourquoi elle a été créée et quel rôle elle a encore aujourd’hui ? »

3) Une grande attention doit être portée au sein de toutes nos Institutions où nous travaillons avec les enfants et les adultes vulnérables pour que ces lieux deviennent des espaces sûrs et évangéliques pour eux.

4) Partout l’ouverture de notre Jubilé s’est bien déroulée. Mais n’en restons pas seulement à des manifestations extérieures, nous voulons profiter de cette opportunité et de ce temps de Grâce pour un nouvel élan missionnaire pour faire la différence grâce à notre charisme et l’Esprit Saint qui nous conduit sur les routes du monde.

Continuons à prier en communauté pour que cette année jubilaire soit un temps de grâce pour notre Société et les Eglises locales avec lesquelles nous collaborons fraternellement et que le prochain Conseil plénier qui prendra place à Kampala à partir de mi-novembre 2019 renouvelle notre enthousiasme et notre force missionnaire qu’aucune puissance ne peut nous ravir.

Emmanuel Ngona
Info-PAC n°79

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.