Un pèlerinage pour la paix

PÊLERINAGE POUR LA PAIX
des jeunes de Goma – Bukavu – Kigali

au Sanctuaire des Martyrs de l’Ouganda à Namugongo 
et au « Sharing Youth Centre » à Kampala (Ouganda).
Décembre 2017

La semaine du 29 Novembre au 05 Décembre 2017 restera profondément gravée dans les cœurs des jeunes de nos trois paroisses à savoir : Notre Dame d’Afrique à Katoy (Goma-R.D.Congo), Sainte Trinité (Buholo, Bukavu-RD Congo) et Saint Pierre (Cyahafi, Kigali-Rwanda). Dans le souci d’offrir un meilleur encadrement à la jeunesse de notre province (la PAC) d’une part, et de renforcer la cohabitation pacifique entre les jeunes de ces trois pays d’autre part, Lowrent Kamwaza, John Ssekweyama et Edison Akatuhurira, communément appelé « AKA », tous les trois prêtres Missionnaires d’Afrique, ont conjointement organisé un pèlerinage de jumelage des jeunes pour la paix, au Sanctuaire des Martyrs de l’Ouganda à Namugongo (Kampala).

Cette initiative en faveur de la jeunesse était une « première » dans la province, et elle s’est avéré être une expérience de rencontre très fructueuse pour nos jeunes. Plus d’un pèlerin la décriront comme un grand succès. Nous pouvons affirmer avec certitude que cette expérience de jumelage des jeunes aura ouvert les portes à de nouvelles initiatives, dans l’avenir de la pastorale des jeunes dans notre chère Province d’Afrique Centrale (PAC).

Plus de quatre-vingt- trois (83) jeunes de nos trois paroisses ont été les premières bénéficiaires de cette initiative. Nos jeunes ont été fraternellement accueillis et logés par les confères, le staff et les jeunes du « Sharing Youth Centre ». Ce dernier est un centre qui encadre des jeunes dans divers apprentissages : menuiserie, électricité, coupe et couture, etc. Ce centre a été fondé et est géré par les Missionnaires d’Afrique au cœur de la ville de Kampala. Qu’il nous soit permis d’exprimer nos sentiments de gratitude envers nos confrères Hillaire Guinko et Joseph Bakuri de Sharing youth centre pour avoir accueilli nos jeunes. Nous ne pouvons pas oublier Otto Kato, Elias Mwebembezi et Richard Nyombi ainsi que tous les confrères du Secteur d’Ouganda qui ont su nous réserver un accueil chaleureux. Cela montre que l’encadrement des jeunes n’est pas seulement l’affaire de deux ou trois personnes, mais plutôt de toutes nos paroisses, institutions, secteurs, provinces, en fait l’encadrement des jeunes est la responsabilité de toute la Société.

Le thème de ce premier pèlerinage des jeunes était « La Cohabitation Pacifique entre les jeunes d’Ouganda, de la R.D. du Congo et du Rwanda ». Ce qui nous a inspiré à choisir ce thème, c’est le désir de promouvoir des échanges de fraternité et de paix entre les jeunes de ces trois pays des Grands Lacs qui ont souvent connu, dans leur histoire, des conflits ethniques  entraînant guerres, massacres, kidnappings, production d’enfants soldats, tribalisme, etc. Dans son allocution, le jour de la clôture de notre séjour à Kampala,  le Père John Sekweyama n’a pas mâché ses mots pour faire comprendre aux jeunes qu’il était temps de mettre fin à la guerre et à la haine entre nous car tous, nous voulons la paix, rien que la paix. Il a aussi insisté sur le fait que ce que nous venions de vivre comme expérience était une façon de mettre en pratique notre thème « la cohabitation pacifique entre les jeunes ». Bien sûr, cette expérience doit se prolonger et prendre racine dans le vécu concret de tout un chacun.

Cette expérience a commencé le 29 novembre 2017, lorsque nos jeunes de la paroisse de Buholo (Bukavu), accompagnés par le Père John et le stagiaire Arsène et ceux de Katoy (Goma), accompagnés par le Père Lowrent Kamwaza et le stagiare Nazaire Bonkoungou avaient été accueillis et logés dans des familles de chrétiens de notre paroisse de Kimisagara (Rwanda). De nouvelles amitiés naquirent de ces rencontres avec les familles d’accueil. Le lendemain, le voyage Kigali-Kampala, pendant lequel les jeunes ont échangé, prié, et chanté des chants de louange, fut assez long. Deux grands bus avaient été loués pour parcourir 513 kilomètres. C’était pour la plupart des jeunes la première occasion d’un tel voyage. Ils ont été émerveillés par les magnifiques paysages des pays voisins, et ont découvert un monde tout différent du Congo et du Rwanda… « Voyager est une éducation en soi », disaient quelques jeunes entre eux. Le 1er décembre 2017, nos jeunes étaient parmi les invités d’honneur à la cérémonie de la remise de diplômes aux jeunes de « Sharing Youth Centre », qui avaient terminé leur formation en coupe et couture, mécanique etc. Madame la ministre nationale de la jeunesse et du genre, présente à la cérémonie, a certainement laissé une grande impression chez nos jeunes et le désir d’atteindre, eux aussi, l’excellence dans leur vie. Cette cérémonie a encouragé nos jeunes à approfondir leur sens de l’entreprenariat et de mettre leurs talents et leurs potentialités en pratique pour bâtir un meilleur avenir pour eux-mêmes.

Le sommet de ce pèlerinage a été la journée de prière et de visites aux sanctuaires de Namugongo et de Manyonyo. Pour la première fois, nos jeunes ont vu leur rêve devenir réalité lorsqu’ ils ont foulé cette terre sainte où reposent nos Martyrs de l’Ouganda. La prière, la méditation, la visite de ces lieux sacrés et la célébration eucharistique dans la basilique de Namugongo furent des expériences qui ne s’effaceront jamais de leur mémoire et qui ont jeté des bases solides pour la vie spirituelle de ces jeunes pèlerins. Nos remerciements vont à nos confrères Vincent Lubega et Mateus, les deux confrères responsables du Sanctuaire de Namugongo qui nous ont donné la chance de célébrer la messe dans la Basilique. « Nous sommes venus implorer les bénédictions de Dieu sur nous, sur nos familles et sur nos pays des Grands Lacs, nous sommes venus pour faire partie des millions et des millions de pèlerins qui fréquentent ces lieux sacrés où les jeunes martyrs ont témoigné de leur foi inconditionnelle en Jésus sur cette terre africaine », disaient nos jeunes dans leurs prières.

Pour conclure cette journée de réflexion et de visites, nous sommes partis à la plage du grand séminaire de Kisubi à Entebbe. Les jeunes se sont amusés dans diverses activités sportives, la natation, le volley-ball, le football, la dance ainsi que le partage du repas dans une atmosphère fraternelle. Les voir jouer et échanger dans les cinq langues différentes – Swahili, Anglais, Français, Kinyarwanda et Luganda – étaient pour nous leurs 3 prêtres Aumôniers, un vrai signe que des semences missionnaire avaient pris racine dans les cœurs de nos jeunes, pour qui la différence de nos origines, langues et ethnies ne sont désormais plus un point de division mais plutôt un signe de richesse et d’unité dans la diversité, vécues en plénitude. Que le nom de Dieu soit loué!

Il faut reconnaître que ce pèlerinage aura été une bonne expérience et une réussite pour nos jeunes : il vient non seulement de leur permettre de traverser les frontières physiques de nos 3 pays des Grands Lacs, mais aussi et surtout il vient de briser les frontières et les barrières de la haine et des préjugés qui empêchaient nos jeunes auparavant de voir les autres comme des frères et soeurs. Nous devons le succès de cette expérience de la pastorale des jeunes au soutien, et cela à tous les niveaux, de notre province – la PAC – et surtout aux paroles de sagesse et d’encouragement de notre cher Provincial, le Père Emmanuel Ngona, qui n’a jamais cessé de nous assurer que « des initiatives pareilles dans la pastorale sont à encourager et à promouvoir ». Nous disons aussi merci à notre Supérieur Général, le Père Stanley Lubungo, pour ses mots d’encouragement à la jeunesse de Katoy (Goma) et de Bukavu, lors de sa visite canonique qui a coïncidé avec les préparatifs de ce pèlerinage des jeunes en ce mois de novembre. Nos vifs remerciements vont à nos confrères des secteurs pour le soutien qu’ils nous ont manifesté lors de la préparation de cette activité. Nous remercions vivement les confrères curés de nos 3 paroisses et les évêques de nos 3 diocèses, les parents et les responsables de nos Communautés de Base (CEVB) pour nous avoir soutenus, et nous avoir fait confiance en nous donnant l’autorisation de partir avec un grand nombre de jeunes pour cette belle aventure spirituelle, morale, sociale et missionnaire. En vue d’embarquer nos jeunes dans notre 150ème jubilé de notre fondation, nous comptons, avec la grâce de Dieu, faire une expérience similaire l’année prochaine, cette fois ci ensemble avec les jeunes de Buyenzi au Burundi, dans le diocèse de Mwanza, en collaboration avec nos confrères de la paroisse de Nyakato (Tanzanie)! Viva les missionnaires d’Afrique ! Viva la jeunesse ! Viva la Province de l’Afrique Centrale et Viva la Société des Missionnaires d’Afrique !

Lowrent Kamwaza, M.Afr.
Vicaire et Aumônier des jeunes
Paroisse Notre Dame d’Afrique
Katoy – Goma (R.D. du Congo)
Le 13 Décembre 2017, en la fête de Ste Lucie dans l’Église !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.