Mot du rédacteur (PE n° 1087 – 2018/01)

Une nouvelle année commence, que nous souhaitons meilleure. L’année est nouvelle, mais la mission continue ; elle s’adresse aux hommes et aux femmes d’aujourd’hui, dans leur situation et dans leur langage. C’est un défi permanent qui exige un renouvellement programmé et suivi.

Pour y faire face, la Société des missionnaires d’Afrique prépare des jeunes gens dans les différents centres de formation, à être des missionnaires qui témoignent de l’amour de Dieu pour leurs contemporains, partageant leurs préoccupations et leurs espérances. Ceci n’est pas nouveau, car dès la fondation de notre Société, la préoccupation était de former des missionnaires qui vivent en communion avec les populations vers lesquelles ils sont envoyés avec la Bonne Nouvelle du salut.

Chaque époque, dans le souci de bien faire, a eu ses propres exigences, mais c’est le temps et les besoins réels du peuple de Dieu à chaque époque, qui ont déterminé le genre d’apôtre à former. Sans chercher à mimer les tendances du monde, le missionnaire, animé par l’esprit de l’évangile, est appelé à être pertinent par le témoignage qu’il vit dans le monde. Des formateurs nous en parlent.

Bonne et Heureuse Année 2018 !

Freddy Kyombo, M.Afr.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.