Un missionnaire d’Afrique pour Solidarité Sud-Soudan

Jim (James) Greene est un missionnaire d’Afrique né en Irlande le 27 juillet 1960. Ordonné prêtre le 2 juillet 1988 après avoir terminé sa formation théologique à Totteridge, il commença sa vie missionnaire au Malawi jusqu’à la mi-1997 où il devint trésorier de la Province d’Irlande (aujourd’hui un des secteurs de la province européenne). En 2002, il retourne au Malawi, avec un vif intérêt pour Justice et Paix. Délégué au Chapitre de 2004, il est élu Assistant du Supérieur général. Après un congé sabbatique à Chigaco, il est nommé trésorier à Jérusalem en 2011. Depuis janvier 2019, il est directeur exécutif du projet « Solidarité Sud Soudan ».

Un mot de Jim

Je suis arrivé à Juba, au Sud-Soudan, le 26 janvier pour rejoindre une équipe d’une trentaine de religieux et religieuses, hommes et femmes, qui travaillent sur le projet intitulé  » Solidarité avec le Sud-Soudan « . Il s’agit d’une initiative de l’USG/UISG (congrégations religieuses masculines et féminines) qui a débuté après un appel à l’aide des évêques du Sud Soudan. 

Constatant l’énormité des défis dans ce qui était alors le Soudan du Sud, plus de 200 congrégations ont décidé de mettre en commun leurs ressources, tant financières que pour ce qui concerne leur personnel. Beaucoup de congrégations n’ont pas de personnel à offrir à cette initiative, mais en ce moment environ 18 congrégations sont représentées sur le terrain au Sud Soudan, et beaucoup d’autres y contribuent aussi de diverses manières.

Dès le début, il a été entendu que la  » solidarité avec le Sud-Soudan  » ne pouvait pas répondre à tous les besoins. Il a donc été décidé de mettre l’accent sur la formation d’autres personnes dans les domaines de l’éducation, de la santé, des services pastoraux et de l’agriculture. 

Le projet a créé des centres de formation pédagogique pour les enseignants du primaire à Yambio, en Equatoria occidental, et à Malakal, dans l’Etat du Haut-Nil. Malheureusement, en raison des hostilités et des attaques, le centre de Malakal est aujourd’hui abandonné. 

Les Sœurs Comboniennes nous ont aidés à établir un centre de formation d’infirmières et de sages-femmes à Wau, situé dans l’ancien état du Bahr el Ghazal occidental. Par coïncidence, certains des bâtiments actuels ont été construits à l’origine par notre confrère décédé, Hubert Barbier, à la fin des années 1970. Pendant de nombreuses années, ces bâtiments ont été occupés par des personnes déplacées avant d’être remis à l’église pour lancer le projet de formation des infirmières en 2008. 

En outre, une équipe pastorale a été constituée et a formé de nombreux prêtres, catéchistes et autres agents pastoraux de nombreux diocèses du pays. Compte tenu de l’histoire violente du pays, l’accent a également été mis sur la guérison des traumatismes et sur la recherche de solutions à certains des effets des conflits passés et présents. Actuellement cette équipe a besoin de plus de membres. Solidarité cherche à témoigner non seulement par ses actions mais aussi en vivant dans des communautés religieuses internationales d’hommes et de femmes. Dans un pays tristement divisé sur la base de l’ethnicité, nous essayons de montrer qu’il est possible pour des femmes et des hommes de nationalités et d’ethnies différentes de vivre et de travailler ensemble, tout en respectant la dignité et la différence de chacun.

En ce moment, je suis le seul missionnaire d’Afrique dans le pays. Qui sait ce que l’avenir nous réserve ? La récolte est vraiment grande !

Interview de Jim par Radio Vatican le 16 avril 2019

Linda Bordoni de Radio Vatican interviewe, en anglais, le Père Jim Greene, Missionnaire d’Afrique, nouvellement nommé directeur exécutif de Solidarité Sud Soudan. L’interview originale est ici :  https://www.vaticannews.va/en/church/news/2019-04/solidarity-south-sudan-pope-retreat-father-greene.html

Vidéo produite par Solidarité Sud Soudan en novembre dernier

Témoignage de Jim aux confrères à Rome

Etant le seul Missionnaire d’Afrique au Sud Soudan et devant assister de temps en temps à des réunions à Rome du Conseil d’administration de Solidarité Sud Soudan, Jim est attaché au Généralat, plutôt qu’à la province d’Afrique de l’Est qui, traditionnellement, était l’hôte du Soudan. Comme il était à Rome en avril dernier, il a donné son témoignage à quelques confrères… en anglais ! La vidéo à laquelle il fait référence au début est celle ci-dessus et le power point auquel il fait référence suit. Par défaut, les diapositives avancent automatiquement toutes les 15 secondes, mais vous pouvez les faire avancer ou reculer pendant que vous écoutez Jim. Vers la fin du témoignage, Jim répond à des questions… qui ne sont malheureusement pas audibles, car les confrères n’ont pas attendu le micro. Mais si le témoignage vous intéresse, vous devinerez sur quoi portaient les questions.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.