Réunion des stagiaires de la province d’Afrique australe (SAP) à Lusaka

« Pas de douleur, pas de gain », « pas de sacrifice, pas d’opportunité », « pas de discipline, pas de résultats »

Le 26 février 2024, les stagiaires de la province d’Afrique australe (SAP) se sont réunis à FENZA (Faith and Encounter Centre Zambia) à Lusaka, en Zambie, pour une réunion d’une semaine. Il s’agissait d’une rencontre de partage d’expériences de stage dans leurs différentes communautés et apostolats. Au cours de la messe d’ouverture, le célébrant principal a invité les stagiaires à réfléchir à leur rôle dans l’apostolat. Il a insisté sur le fait que le principe « pas de douleur, pas de gain », « pas de sacrifice, pas d’opportunité », « pas de discipline, pas de résultats » l’a guidé tout au long de ses années de mission. Le père Martin Onyango a dynamisé les stagiaires par son émouvant sermon.

Huit stagiaires venaient du secteur du Malawi, trois du secteur du Mozambique et douze du secteur de la Zambie. Le partage, guidé par les pères Martin Onyango et Marcellin Mubalama, a été enrichissant. La réunion a commencé par un mot de bienvenue du père Benjamin Itungabose M.Afr., délégué du secteur de Zambie. Il a encouragé les stagiaires à faire preuve de créativité et d’innovation pour répondre aux exigences de l’apostolat. Des groupes ont été formés selon les secteurs pour partager. Plus tard, l’ensemble du groupe s’est réuni pour écouter le rapport de chaque groupe.

Les stagiaires ont partagé la joie commune du zèle apostolique. Ils ont tous témoigné avoir reçu un accueil chaleureux de la part des gens dans leurs lieux d’apostolat. « Les chrétiens sont si bons ; ils nous soutiennent et nous encouragent. Malgré les difficultés linguistiques, ils nous comprennent et nous accueillent avec joie », ont-ils remarqué. Beaucoup de stagiaires ont rapporté qu’ils parcouraient des centaines de kilomètres pour atteindre les différentes succursales en traversant des rivières, des forêts, des vallées et des collines. Cela a renforcé leur zèle pour devenir des Missionnaires d’Afrique.

Les conflits dans les communautés d’accueil ont cependant fait l’objet d’une plainte générale. Les stagiaires continuent d’être victimes de communautés instables avec des conflits qui ont un impact négatif sur eux : « Nous constatons des conflits dus au fait que les confrères viennent de différents pays avec leurs propres stéréotypes et préjugés”, ont-ils déclaré. C’est pourquoi nous devrions tous en être conscients et prendre des mesures pour lutter contre ce « virus » qui ronge nos communautés », ont-ils ajouté.

Votre vocation doit être enracinée en Jésus-Christ, celui que nous servons

Le provincial de la SAP a fait part aux stagiaires de la situation financière actuelle de la Société des Missionnaires d’Afrique. Il a salué les efforts qu’ils font dans leurs différentes communautés pour contribuer à leur fonctionnement et à la réduction des coûts. Il a reconnu avec tristesse que dans presque toutes les provinces de la Société, il y a eu des scandales liés à l’argent. Le provincial et les responsables de secteur sont en train de mettre en place des moyens pour mettre fin à ces problèmes. Le provincial a conclu par des paroles d’espoir : « Nous mettons en place différents projets afin d’assurer l’autosuffisance de notre province. Nous avons actuellement des actifs qui représentent beaucoup d’argent investi, mais nous avons moins de liquidités. Nous faisons tout notre possible pour assurer la transparence et la responsabilité de ce que nous possédons en tant que province ». Il a conseillé aux stagiaires que leur détermination à poursuivre leur vocation ne dépende pas de la situation financière de la Société, mais qu’elle soit plutôt enracinée en Jésus-Christ, celui qu’ils servent.

Les stagiaires ont fait une sortie : ils ont visité la nouvelle maison provinciale à IBEX. Le jour de clôture, un forum ouvert a été organisé, au cours duquel ils ont fait des suggestions pour améliorer la période d’expérience apostolique. Ils ont, par exemple, proposé que les membres des communautés d’accueil envisagent de se présenter une fois que le stagiaire a été accueilli. Ils ont également demandé aux responsables de province et de secteur de rédiger des lettres de nomination et de clarifier les canaux de communication avec les stagiaires pendant leur année spirituelle.

Ils ont terminé cette réunion en remerciant le provincial d’avoir permis la tenue de cette réunion : « Malgré tous les défis financiers auxquels la Société est confrontée, vous avez étendu votre solidarité à un niveau supérieur et vous nous avez permis de nous rencontrer. Une réunion comme celle-ci fait d’une pierre plusieurs coups. Elle renforce nos liens, nous permet d’apprendre les uns des autres et donne du moral à notre vocation de missionnaires », a déclaré leur représentant. Et d’ajouter : « Nous vous remercions infiniment et vous souhaitons à tous la bénédiction de Dieu ».

Par: Justus Wednesday, Stagiaire

Laisser un commentaire