La session Bethesda (Petit Echo n° 1088 – 2018/02)

Vue d’ensemble

Cette session est organisée depuis 2013. Elle comporte 13 semaines (dont 2 incomplètes). Le but de la session est de donner un aperçu général de la Bible dans une perspective pastorale, mais basée sur les recherches actuelles. Des bibliographies sont proposées et nos bibliothèques sont à la disposition des participants pour une lecture complémentaire ou une recherche plus personnelle.

Pour le moment, la partie de l’Ancien Testament est assurée par Walter Vogels. A sa demande, j’anime une semaine sur le prophète Amos et donne une introduction sur les Psaumes.

Jérusalem : Sainte Anne et Bethesda

Pour le Nouveau Testament, nous nous partageons le travail : Bill Russell assure les conférences sur saint Paul, le père Joseph Doan, jésuite, sur saint Jean (lecture canonique) et moi-même, les évangiles synoptiques, les Actes des Apôtres et l’Apocalypse de Jean.

Le programme lui-même

Les cours de Bible sont organisés les matinées des lundis, mardis, mercredis et vendredis. Les après-midis sont libres ou occupées par des conférences.
Les jeudis sont consacrés à la visite des lieux saints. Nous visitons les places mentionnées dans les évangiles, ainsi que d’autres lieux saints du Premier Testament ou des lieux d’intérêt (Qumrân, Masada, Avdat, Kibbutz Ein Tsurim, village de Neve-Shalôm, etc.)

Possibilité est offerte les dimanches matin de visiter certains lieux ou musées à Jérusalem et de participer à l’eucharistie dans les différents rites catholiques (grec melkite, syrien catholique, maronite et arménien). Une semaine est aussi organisée, en milieu de session, pour la visite des lieux saints en Galilée.

Des conférences et des rencontres sont mises au programme pour permettre de rencontrer des personnalités des Eglises locales. Je cite les rencontres habituelles :

  • Mgr Michel Sabbah, patriarche émérite latin de Jérusalem ;
  • Mgr Joseph Jules Zerey, vicaire patriarcal de l’Eglise grecque melkite ;
  • Mr George Hintlian de l’Eglise arménienne orthodoxe ;
  • Rabbin Alain Michel ou Henry Noach ou une autre personnalité juive ;
  • Dr Mustafa Abu Sway, professeur d’études islamiques (en anglais).

D’autres conférences sont habituellement organisées :

  • le conflit Palestine-Israël (Frans Bouwen)
  • les Eglises orientales (Frans Bouwen)
  • l’Islam (Michael Fitzgerald – 3 rencontres)
  • la vision d’une journaliste sur la réalité actuelle (Marie-Armelle Beaulieu)
  • la confection des icônes (Sœur Marie-Paule).

Le lundi matin, les premières semaines, nous célébrons l’eucharistie dans les communautés religieuses proches avec lesquelles nous collaborons : Petites Sœurs de Jésus (6ème station), Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie (rue de Naplouse), Communauté du Chemin Neuf (Lithostrotos, Ecce Homo), Pères Dominicains (Bible de Jérusalem). Un dimanche nous célébrons l’eucharistie chez les Pères et Oblates de l’Assomption (Saint Pierre en Gallicante).

La chapelle de la session décorée de façon particulière

Dans les soirées des lundis et mercredis des films sont proposés aussi bien sur la situation du pays, son histoire récente que sur les lieux saints ou d’autres réalités.

En début de session, nous proposons deux journées sur la Communication non-violente. Cela permet de mettre en place un climat d’échange et d’écoute mutuels. Chaque matin aussi, on propose un temps de révision de la journée (ou des journées précédentes).

Le samedi, nous avons l’eucharistie d’intégration où chacun(e) est invité(e) à partager un point essentiel vécu pendant la semaine.

Comme cette session est aussi considérée comme session de ressourcement spirituel, un accompagnement personnel est offert dès le début de la session à ceux qui le désirent. Les participants sont libres de choisir la personne de leur choix parmi les confrères disponibles pour cela ou d’autres personnes extérieures (le père Doan, jésuite, l’une ou l’autre religieuse de Jérusalem).

La session se termine par une retraite d’intégration de 8 jours. Celle-ci est organisée par accompagnement personnel. Ce sont les participants eux-mêmes qui décident de la façon concrète dont ils veulent la vivre. On propose cependant une rencontre journalière avec l’accompagnateur ou l’accompagnatrice à l’heure de leur choix.

Une équipe rassemblée pour le partage d’évangile

Après cette retraite de 8 jours, est prévu un temps d’évaluation, personnelle d’abord, puis en petit groupe, ainsi qu’une célébration finale de clôture de la session Bethesda. Nous demandons aussi à chaque participant de répondre personnellement à une grille d’évaluation qui nous a permis d’améliorer l’animation de ces sessions.

Guy Theunis
Supérieur local – Rome

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.