Une première pour la PEP

Une première pour la PEP

Les trésoriers se réjouissaient tous de faire le voyage à Treviglio pour le Conseil financier de la PEP mais voilà la pandémie du Coronavirus en a décidé autrement. Il a fallu trouver une autre solution et l’idée d’une visioconférence a été avancée. Nouveauté pour un certain nombre d’entre nous qui avons déjà eu du mal à nous mettre au numérique. Mais on a pris le taureau par les cornes et notre webmaster s’est lancé dans une campagne de publicité pour faire valoir les outils du parfait internaute et dérider les crispations des sceptiques. Chaque trésorier a été contacté par Philippe Docq, aidé de Marcin Zagula, pour s’assurer de la fiabilité du materiel et pour enseigner comment tirer les ficelles à l’aide de tutoriels.

Et voilà! Tout le monde était devant son écran le jeudi 16 avril à 10:00H. Tous? Ah non! Manquait la Grande Bretagne! Rien à voir avec le Brexit! C’était un problème de quincaillerie. Deux séances de 2h1/2 chacune ont fait l’affaire et le bilan annuel est épluché et approuvé. Les réactions sont bonnes. La qualité du WIFI en Europe y est peut-être un peu pour quelque chose. Les échanges ont eu lieu à la satisfaction de tous. Des progrès à faire? Certainement dans la manière de présenter les documents mais la technologie a encore des ressources inexploitées.

Voici une photo: copyright: Frank Boomers. Une bière Leffe  pour ceux qui identifient tous les participants.

La balle est lancée et c’est maintenant le Conseil provincial qui va se lancer dans la technique. La rumeur dit que le Conseil financier de la Société suivra illico.

Didier Lemaire

Laisser un commentaire